Full tetiere blog solidaires

Communauté

Fab Labs Solidaires

Faites-le vous-même au Fab Lab de la Casemate !

Publié par Laurent Chicoineau, le 19 mars 2012   1.2k

Xl une fab lab2

Avec la rentrée, le Fab Lab ouvre sa deuxième saison !

Designer graphique et programmeur autodidacte, Kamel souhaitait fabriquer un pad de contrôle MIDI pour un ami musicien électro. Etudiante à l’école supérieure d’Arts & de Design Grenoble-Valence, Ju Hyun recherchait une technique efficace pour écrire avec des trous d’aiguille sur une feuille de papier. Elle prépare son diplôme de fin d’études, et n’a pas de temps à perdre à percer chaque trou à la main ! Artiste transmédia du Collectif Coin, Maxime voulait imprimer un circuit électronique pour piloter l’éclairage de ballons d’hélium pour sa future installation au Musée de Grenoble... Ils ont trouvé leur réponse dans le nouvel atelier permanent en cours d’installation à la Casemate : le Fab Lab.

Qu’est-ce qu’un Fab Lab ?

C’est un espace ouvert au public où tout le monde peut venir utiliser des machines à commande numérique pour fabriquer des objets” explique Jean-Michel Molenaar, le Fab Manager recruté par le Casemate pour initier ce programme. Originaire des Pays-Bas, diplômé d’art et de technologie de l’Université d’Utrecht, Jean-Michel a participé de près à la création du célèbre Fab Lab de Waag Society à Amsterdam. “A l’origine, c’est un prof du MIT, Neil Gershenfeld, qui a eu l’idée de créer un cours pour ses étudiants intitulé “Comment construire à peu près n’importe quoi” (how to make almost anything), précise-t-il, “le succès a été tel que cette idée s’est développée en dehors des campus, et a essaimé dans le monde entier.”

Jean-Michel devant l'une de ses dernières créations

Cette histoire est racontée dans la partie Expo du Fab Lab de la Casemate. Sur un mur, on peut découvrir les 84 Fab Labs ouverts actuellement dans le monde, répartis sur l’ensemble des continents. “C’est une dimension forte des Fab Labs que nous souhaitons mettre en avant” argumente Ludovic Maggioni, responsable des Expos à la Casemate. “Les Fab Labs sont à la fois très ancrés dans leur territoire, car leur dynamique vient de la communauté locale - et en même temps, ils sont interconnectés entre eux via internet bien sûr, mais aussi par des systèmes de visioconférence.” Local-global, le Fab Lab promeut l'esprit open source et favorise les circuits courts de conception-fabrication, l’une des pistes pour redynamiser le développement des terriroires.

Une année pour expérimenter

L’ouverture d’un Fab Lab à la Casemate s’inscrit dans la perspective de créer un nouvel espace culturel scientifique sur la Presqu’ile scientifique à Grenoble d’ici à 2015. Cofinancé par les Investissements d’avenir, le CEA Minatec et les collectivités locales dans le cadre du projet INMEDIATS, ce nouvel espace proposera un Fab Lab et d’autres activités au public dans l’objectif de faciliter et développer les pratiques d’innovation ouverte. “Ce genre d’activités est plutôt inédit en France. Aujourd’hui, il n’y a qu’un seul Fab Lab qui existe, à Toulouse, mais qui n’est pas ouvert au public en continu” précise Ludovic Maggioni. “Il nous faut donc préfigurer, c’est-à-dire expérimenter à la fois les modes de fonctionnement, comment nous allons travailler avec les scolaires par exemple, mais aussi quels tarifs pratiquer ? Comment gérer la sécurité en offrant la possibilité à tout le monde d’utiliser une découpe laser ou une imprimante 3D ?

Dans la dynamique du projet INMEDIATS, d’autres Fab Labs vont être ouverts en France, comme à la Cité des Sciences à Paris fin 2012, à Toulouse dans un partenariat entre le Fab Lab existant, Artilect, et Science Animation, et aussi à Caen (Relais d’Sciences), ou encore Rennes (Espace des Sciences) et Bordeaux (Cap Sciences).

Fashion Lab

“Expo Fab Lab” est programmée à la Casemate jusqu’au 6 janvier 2013. Durant les 10 mois de l’expérimentation, l’équipe du CCSTI Grenoble et ses partenaires proches (1) va donc essuyer les plâtres, et baliser le chemin pour le futur Fab Lab permanent qu’ils animeront ensuite sur la Presqu’ile scientifique dans le cadre du projet GIANT. De nombreuses activités sont proposées à tous les publics, depuis les sessions découverte-formation sur les machines, les stage pour ados de création de robots, les sessions “Table ouverte” où inventeurs et créateurs isérois vont venir partager leur passion, jusqu’au simples visites de l’expo - entièrement fabriquée dans le Fab Lab - gratuites pour tous, pour découvrir ce nouveau concept qui va vous faire regarder n’importe quel objet sous un angle différent !

Notes

1. Académie de Grenoble (DAAC), Association ENTROPIE, CEA LITUS, LIG / POLYTECH / Université Joseph Fourier (airlab), Laboratoire Ouvert Grenoblois (LOG), Minatec Ideas Laboratory, Orange Labs Grenoble, Laboratoire G-Scop / Grenoble INP

>> Illustrations :

Ilan Ginzburg (MurBlanc.org), Universcience, Studio Bam Bam pour CCSTI Grenoble.