Des archéologues découvrent des squelettes datant du moyen Age dans Grenoble

Publié par maxime legardez, le 18 novembre 2021   7.4k

Xl 115541025 archaeological excavation the archaeologist in a digger process researching the tomb human bones par

Des fouilles archéologiques menées dans le cadre de l'aménagement d'une rue du centre-ville de Grenoble ont mis au jour les murs d'un monastère du XIIIe siècle et une vingtaine de tombes. Situé au centre-ville de Grenoble, le site interroge les passants.

Les fouilles archéologiques réalisées dans le cadre de l'aménagement des rues du centre-ville de Grenoble ont mis au jour les remparts d'un monastère du XIIIe siècle et une vingtaine de tombes. L'aménagement de la rue du centre-ville de Grenoble a mis au jour les remparts d'un monastère du XIIIe siècle et une vingtaine de tombes.

Situé au centre-ville de Grenoble, le site travaille les passants qui posent des questions.
Sous l'asphalte, les archéologues ont découvert les remparts d'un monastère du XIIIe siècle, des poteries et des squelettes.

"Comprendre et réécrire l'histoire pour le bien commun et la mémoire de notre passée"

L'archéologie préventive a pour objectif de préserver et d'étudier les sites patrimoniaux enfouis, menacés par les travaux d'aménagement. Pour ces recherches, nul besoin de beaucoup de matériel mise à part des outils de nettoyage, d'excavation et un détecteur de métaux pour être certain de trouver le moindre indice métallique datant de cette époque. 

C'est le cas pour cette rue où il y aura des arbres.
"Il y a un zonage qui existe dans le super, et alors que nous orientons les nouveaux développements dans la région, il y a un processus spécifique à suivre", d'après les archéologues.

Au cours de ces fouilles, on peut lire l'histoire de la ville et de ses environs
De l'époque romaine à nos jours.
"Grâce aux fouilles, nous aurons des données fiables, des informations, des photos, des dessins qui nous permettront de réécrire l'histoire de cette zone, de compléter ce que l'on sait déjà dans les archives d'archéologie", souligne un specialiste de l'Archéologie préventive.

Les fragments mis au jour sont conservés pour la recherche scientifique.
Et les plus intéressantes, finissent exposées dans des musées.