L'équithérapie ou Comment se faire soigner par un cheval ?

Publié par Baptiste Calabrin, le 30 mars 2021   960

Xl donald giannatti fjb2 itje s unsplash

Présentation de l’équithérapie ( en quoi ça consiste, à qui ça s’adresse, où ça se pratique … )

Vous n'avez jamais entendu parler de l'Équithérapie ? Nous sommes allés chercher cela pour vous !

Equithérapie Wikipédia

Relaxation en séance d'aquithérapie

    1. En quoi ça consiste

      L'Équithérapie (ou Hippothérapie selon les personnes) est une médecine où le patient et le docteur sont assistés par un cheval. Le cheval permet au médecin de mieux comprendre les problèmes de son patient et de mieux les traiter. Ce n’est pas une médecine classique, elle peut être comparée à l’Homéopathie (la médecine par les plantes) : le principe n’est pas de guérir vite, mais d’être sûr que le patient passe un bon moment et qu’il quitte la thérapie bien dans sa peau. 

      Par ailleurs, l'équitation est reconnue par de nombreux soignants comme une discipline très bénéfique physiquement (elle mobilise toutes les parties du corps, tous les muscles, la coordination des mouvements et l’équilibre) et mentalement (car cela enseigne la patience, l’estime de soi ainsi que la maîtrise de soi, le cavalier doit contrôler ses émotions et rester calme).

      ” L’équithérapie est un soin psychique médiatisé par le cheval et dispensé à une personne dans ses dimensions psychiques et corporelles ” définition de la Société Française d'Équithérapie.


    2. L’équithérapie oui mais pour qui ?

      L'Équithérapie s’adresse aux personnes handicapées ou ayant des problèmes physiques, mais pas seulement ! Les personnes ayant du mal à gérer leur stress, étant en dépression ou souffrant d’addiction y ont aussi le droit. Les enfants, les adolescents, les adultes, et même les personnes âgées peuvent faire de l’équithérapie, pour stimuler leur mémoire par exemple ou encore leur motricité. 


    3. Comment ça fonctionne ? 

     Le fonctionnement de l'Équithérapie peut paraître compliqué, mais c’est très simple. Dans cette médecine, le cheval aide les patients à guérir. Pour cela le médecin doit être à l’écoute du cheval, et le cheval ne doit pas mettre le patient en danger (c’est pour cela qu’ on préfère les chevaux de trait, plus calmes). Mais le cheval ne “guérit” pas à proprement parler, il est le lien  entre le patient et le soignant. 

     Durant une séance, le soignant peut faire monter à cru, ou faire de la voltige à un patient (histoire de lui redonner la pêche). Mais il peut aussi faire faire à son patient des exercices à pieds, comme le pansage (la toilette du cheval) connu pour créer un lien entre l’homme et l’animal.


Les bienfaits de l’équithérapie  ( + témoignages de patients et professionnels )

Présenter l'équithérapie c'est bien mais avoir l'avis concret de patients ou professionnels médicales  concernant cette pratique c'est mieux !  Alors découvrez les effets de l'équithérapie.
Le cheval Peyo est déjà à l'hôpital pour des séances d'équithérapie.

Le cheval Peyo au chevet d'un patient

    1. Les bienfaits de l’équithérapie

      L’équithérapie apporte de nombreux bienfaits tant au niveau physique que psychique. En effet, sur le plan physique, l’équithérapie stimule la coordination des mouvements, améliore l’équilibre, la posture, le tonus, la souplesse, la motricité globale et l’éveil sensoriel. 

       Sur le plan psychique, l’équithérapie permet une meilleure confiance en soi et une meilleure gestion émotionnelle, puisque les chevaux sont des animaux très réceptifs et très sensibles, et le cavalier doit contrôler ses émotions et rester calme.  L’équithérapie permet aussi d’améliorer sa socialisation et sa communication. Elle contribue également à améliorer l’estime de soi ainsi que la maîtrise de soi. 


    2. Témoignages

       Pour illustrer ces propos, voici quelques témoignages de patients et de professionnels qui ont eu recours à cette médecine ou qui en ont été témoins :


“ J’ai commencé début avril les séances d’équithérapie avec Vanille. L’équithérapie me permet de sortir de mon fauteuil et avoir une liberté que je n’ai plus dans mon fauteuil. Ça permet aussi d’oublier le quotidien ou les soucis.  Ça me permet de reprendre confiance en moi et de réapprendre à utiliser mon bras droit et ça me fait travailler mon équilibre. Ce n’est que du bonheur. J’attends mes séances tous les quinze jours avec impatience, c’est devenu un besoin. Avec Vanille on a commencé tout d’abord à faire connaissance et à s’apprivoiser. Vanille m’aide aussi à m’affirmer lorsque j’essaye de la faire avancer dans un premier temps et petit à petit j’ai commencé à faire des exercices dans le manège. Merci à l’association Umanima pour  tout le bonheur que ça m’apporte.”   

Laëtitia B., patiente.


“ Véritable baromètre à émotions, le cheval est un parfait intermédiaire entre le patient et le thérapeute. À condition d’avoir une réelle connaissance de cet animal, on peut lire ce qui se passe intérieurement chez le malade. En travaillant avec des personnes lourdement handicapées, on apprend à s’émerveiller d’un regard ou d’un simple geste. Quand j’ai rencontré Lucie, elle avait 5 ou 6 ans. Elle était atteinte d’un syndrome de Rett. En grandissant, cette fillette allait perdre sa motricité et régresser intellectuellement. Il existe très peu de traitements pour cette pathologie génétique. Notre mission est de conserver le plus longtemps possible toutes les aptitudes du patient. La thérapie de Lucie aurait pu se limiter à trois ou quatre ans, mais elle a fait beaucoup de progrès, et je l’ai suivie finalement pendant près de sept ans. La voir rire, regarder le cheval dans les yeux, le câliner, ou faire des mimiques, et constater que la bête réagissait, m’a bouleversé. Ce métier est vraiment très riche émotionnellement. ”

Nicolas Emond, psychologue. 


“  Monsieur B est une personne qui parle très peu, qui n’a plus de mémoire, qui est malade d'Alzheimer, et il nous a parlé de choses qu’il avait faites dans son passé qu’on ne savait même pas.  Madame R est une personne qui en tant normal n’est pas expressive, là elle parle, elle sourit, elle communique.  Au premier regard ça a marché, et le cheval le sait. Il est retourné directement voir un résident qu’il avait vu en premier, il a tourné à gauche quand il a fallu tourner à gauche sans qu’on lui donne l’indication. C’est fantastique quand vous voyez le cheval se mettre au repos devant un résident et fermer les yeux,  et qu’il communique avec la personne en face, c’est magique. ” 

Aide-soignante d’un ehpad.

    3. L’équithérapie dans les hôpitaux et les Ehpads avec le cheval Peyo

       
        Pour vous permettre de mieux comprendre l’équithérapie, nous vous proposons un exemple concret, grâce à ce reportage de la chaîne équestre Equideo sur le Cheval Peyo, connu en France pour ses visites dans les hôpitaux et les Ehpads, avec son propriétaire Hassen Bouchakour


Comment accéder à l’équithérapie

Après vous avoir expliqué ce qu’était l’équithérapie et ses bienfaits, nous allons voir comment bénéficier de ces soins.
Peyo, cheval de coeur, le bonheur des patients dans les hôpitaux

Le cheval Peyo en tête à tête avec un patient

    1. Où est-ce que je trouve de l’équithérapie ?

       Comme dit précédemment, l’équithérapie se pratique le plus souvent en centre équestre. En 2015 plus de 400 de ces centres ont proposé un service d’équithérapie. Qui sait si prêt de chez vous il ne se trouve pas un centre qui propose de tels services ? Si jamais c’est le cas et que vous êtes intéressé.es n’hésitez pas à vous renseigner sur place ! Le site de la SFE (Société Française d'Équithérapie) a également mis à disposition un annuaire qui recense les équithérapeutes par région de France. Très pratique pour être sûr de trouver un.e professionnel.le de ce domaine dans sa région.


    2. Comment ça se passe pour prendre rendez-vous ?

       L’équithérapie est un service médical et comme lorsque vous prenez rendez-vous avec votre médecin vous avez deux possibilités : appeler le centre équestre afin de prendre rendez-vous avec l’équithérapeute ou se rendre directement sur place afin d’accorder une date pour une première séance d’équithérapie. Les horaires d’ouvertures ainsi que le numéro de téléphone à appeler sont disponibles sur le site internet des centres. Il vous sera alors demandé d’amener un avis médical de non contre-indication à l’équithérapie stipulant que le contact avec un cheval est possible malgré que la monte à cheval ne le soit pas forcément.

       Si malheureusement vous êtes dans l’impossibilités de vous déplacer ou que vous n’avez pas de centre équestre à proximité, sachez qu’il est possible que le/la thérapeute se déplace pour réaliser ses services (cela dépend du périmètre dont il/elle se charge).


    3. Quels tarifs ?

    Les tarifs tournent aux alentours des 50 euros pour une séance individuelle de 45 à 60 minutes. L’IFE (Institut de Formation en Equithérapie) à Paris 12ème, propose des séances d’équithérapie à 55 euros la séance de 45-60 minutes incluant le service du/de la thérapeute, l’espace de travail et le matériel. D’autres informations sur la prise en charge réalisé par l’IFE sont disponibles en cliquant sur ce lien. Pour plus d’information n’hésitez pas à aller voir sur le site du centre équestre qui se trouve près de chez vous, pour voir ses tarifs ainsi que ses modalités de prises en charges ou les appeler pour leur demander.



ANNEXE

- Bienfaits de l'équithérapie - Centre d'équithérapie La Remontée. [en ligne]. Disponible à l'adresse: https://www.centredequitherapi...
- Bienfaits thérapie équine - Equiphoria. [en ligne]. Disponible à l'adresse : https://www.equiphoria.com/la-...
- Institut de Formation en Equithérapie. Institut de Formation en Equithérapie - IFEq [en ligne]. Disponible à l'adresse: https://www.ifequitherapie.fr/
- L'équithérapie: pour quoi? pour qui? - Equivoc. Nina Maroglou [en ligne]. [Consulté le 30 mars 2021]. Disponible à l'adresse: http://equi-voc.fr/equitherapi...
- Société Française d'Equithérapie - SFE. [en ligne]. Disponible à l'adresse: http://sfequitherapie.free.fr/