Le CEA ouvre ses portes à la jeunesse

Publié par Benoît Boucher, le 11 février 2013   1.7k

Xl action cea

Le 24 Janvier dernier le CEA Grenoble a ouvert ses portes à une centaine de lycéens du département pour une journée de découverte des métiers scientifiques.

L’opération "Scientifique, toi aussi !" avait été initiée l’année dernière, et forte de son succès elle a été reconduite sur l’ensemble des 10 centres CEA du pays [ndlr : lire l'article sur le site du CEA]. L’objectif affiché est clair : lutter contre la désaffection des filières et des carrières scientifiques en sensibilisant les jeunes à l’intérêt de tels parcours. Les élèves, tous en première ou terminale scientifiques, et leurs enseignants sont venus de trois établissements du département pour rencontrer des professionnels de la recherche, échanger avec eux, et visiter leur environnement de travail.

Au programme : après les classiques présentations du CEA et du campus GIANT, un « speed-dating » avec une quinzaine de personnels travaillant dans l’univers de la recherche. Techniciens, ingénieurs, doctorants et chercheurs se succèdent pour mettre en lumière un aspect de leur parcours, de leur quotidien, ou de leurs recherches pendant les 3 minutes qui leur sont accordées. Chacun a soigné son approche. Une chercheuse raconte la sensation ressentie lorsqu’une manipulation fonctionne enfin, après des mois de travail et d’échecs. « Le jour où elle marche, je peux vous promettre que c’est comme si vous retombiez amoureux », avant d’ajouter « cette sensation-la (…), c’est comme une drogue, on court après toute sa vie ». Sourire de tous dans l’amphi.

Maquette de l'European synchrotron radiation facility (ESRF) que les jeunes ont visité

Une autre explique le lien entre le fameux presse-agrume de Philippe Starck et son quotidien dans le « design moléculaire ». La matinée se termine, de façon ludique, par un quiz de culture scientifique. Le déjeuner est prétexte à approfondir les courtes interventions du matin, et les lycéens sont incités à y questionner les « speed-dateurs » ainsi que les personnels en charge des visites de l’après midi.

Coté visite justement, cette année plus de 9 lieux ont été ouverts aux jeunes : la Plate-Forme de Nano Caractérisation, Arc Nuclé’Art, et même dans le cadre du partenariat GIANT une visite de l’ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) pour découvrir l’une des lignes de lumière FIP, sont notamment au programme. Au total, c’est une trentaine de professionnels qui ont donné de leur temps pour accueillir les 5 classes et garantir le succès d’un tel évènement.

Difficile de dire si une telle journée fera naitre des vocations, mais une chose est sûre : la bonne humeur ambiante aura sans doute contribué à démystifier les métiers scientifiques et permis aux lycéens de se rendre compte que de telles carrières peuvent leurs être accessibles et leur permettre de s’épanouir. Et c’est peut-être là l’essentiel.

>> Illustration : Benoît Boucher (CEA Grenoble), Marion Sabourdy (Echosciences Grenoble, licence cc)