"Matilda": une nouvelle approche des inégalités de genre

Publié par Master Transmédia Science Po Grenoble, le 7 janvier 2023   1k

Le 10 décembre 2022, La Casemate a accueilli les soutenances des projets de fin d’études des étudiant.e.s du Master Stratégie Digitale et Nouveaux Médias de Sciences Po Grenoble. Les étudiant.e.s ont présenté 3 projets nouveaux médias et transmédia innovants face à un jury de professionnels de l'audiovisuel et de la médiation scientifique.

Un Webdocumentaire sur l'impact du changement climatique dans les Alpes, un dispositif pour ouvrir la voix sur la question de la santé mentale des étudiant.e.s et une fresque interactive doublée d’un jeu de plateau pour s’éduquer au féminisme… Découvrez ci-dessous la présentation de l’un de ces projets.

Jeanne Barret, Catherine Bernard ou encore Lise Meitner. Ces noms ne vous disent sûrement rien. Pourtant, ces femmes ont marqué leur époque et ont parfois été à l’origine de grands changements, qu’ils soient artistiques, politiques ou encore scientifiques. Trop souvent, les femmes ont été effacées ou oubliées. Et encore aujourd'hui, elles restent victimes d'inégalités de genre. Le projet « Matilda » cherche à créer les outils pour comprendre et déconstruire les inégalités de genre. Poser des mots sur celles-ci, partout où on les trouve, mais également à enseigner et transmettre l’histoire de ces figures historiques féminines oubliées, le tout de manière artistique, ludique et pédagogique.

« Matilda » est un projet Transmédia audacieux qui s’inscrit dans une démarche militante. Il a été imaginé et créé par une équipe de 5 étudiant.e.s : Sabrina, Rostaim, Adèle, Julie et Emma. Le nom du projet donne le ton. Il fait directement référence à « l’effet Matilda ». Théorisé au début des années 80 par l’historienne Margaret Rossiter en référence à la militante féministe Mathilda Joslyn Gage, c’est un phénomène de spoliation et de minimisation de la contribution des femmes, notamment en science, au profit des hommes.

Le projet s’articule autour de 3 médias : une frise accompagnée de podcasts, un jeu de société et un site internet. Tout d’abord, la frise chronologique permet de poser un visage et une histoire sur ces figures féminines oubliées. Celle-ci est accompagnée de portraits sonores sous formes de podcasts et a vocation à être étoffée par le public. Ensuite, le projet se compose d’ « Histeria », un jeu de plateau drôle, sarcastique et simple d’utilisation reprenant les figures historiques de la frise. Enfin, un site internet vient les compléter. Il héberge un lien vers le jeu, la frise et ses portraits sonores mais également de nombreuses ressources permettant de s’informer sur le sujet telles que des articles académiques ou encore une boîte à outil pour faire face aux inégalités. Le site internet regroupe également l’ensemble des participations du public à Matilda, la frise étant participative, les apports de chacun et chacune y sont référencés.

Le projet Matilda vise premièrement un public averti, militant et féministe ayant un attrait pour le sujet. Cependant, l’une de ses forces réside dans sa capacité à élargir son public notamment avec le choix du jeu de société. Il illustre l’envie de sensibiliser aux inégalités de genre un public jeune et/ou parfois éloigné de celles-ci. La gamification des inégalités et des différents mécanismes à l'œuvre, avec de nombreuses références à la pop-culture rend le jeu accessible sans pour autant perdre en pertinence.

Matilda propose ainsi une alternative intéressante à un sujet trop peu abordé et pourtant central puisque, rappelons-le, les femmes représentent la moitié de la population. Nous ne pouvons qu’être enthousiastes devant ce projet qui rééquilibre à son niveau la balance. On espère que celui-ci verra bel et bien le jour comme le souhaite leur créateur.ice.s.

Extrait d'un portrait sonore : https://soundcloud.com/emma-re...

Vidéo de la présentation : https://youtu.be/BWV0hOzJDOQ

Vidéo du Pitch : https://youtu.be/e0APtY0hPbI

 

Blanche Rollet, Romain de Gliniasty, Camille Fanuchi, Erik Holzschuch étudiant.e.s en Master 1 Stratégie Digitale et Nouveaux Médias