Roméo & Juliette, nanohéros au cœur tendre

Publié par Marion Sabourdy, le 29 avril 2013   1.7k

Xl matiere

Nous avons rencontré Nathalie Vuillod, auteure de « La Matière, une grande histoire d’amour », un livre pour adolescents et « adultes ayant gardé une âme d’enfant ».

Et si tout d’un coup, vous deveniez microscopiques, comment percevriez-vous le monde autour de vous ? Cette malicieuse question, c’est Nathalie Vuillod qui vous la pose dans son livre « La Matière, une grande histoire d’amour ». D’abord ingénieure en matériaux puis titulaire d’un doctorat sur les isolants électriques, cette ancienne chercheuse Montpelliéraine s’est reconvertie en professeur des écoles lors de son arrivée à Grenoble. « J’ai toujours voulu garder le contact avec le monde des sciences et transmettre ce que je sais à mes proches, plus particulièrement les enfants ». On le comprend en lisant son livre, qui nous propose de plonger dans le monde de l’infiniment petit.

En quelques coups de baguette magique (dont chacun divise notre taille par 10), nous voici tour à tour sur le dos d’un lapin ou d’un acarien puis au creux d’un globule rouge et enfin aussi gros qu’un atome d’hydrogène. Un atome qui devient le décor d’une pièce de théâtre mettant en scène Juliette l’énorme proton et Roméo le minuscule électron hyperactif qui papillonne autour de sa belle.

Vous l’aurez compris, cette histoire d’attraction n’est que le point de départ de nombreux autres chapitres, sur les quatre interactions fondamentales de l’univers, les réactions chimiques du vivant (photosynthèse, digestion, respiration…), les propriétés électriques, optiques ou thermique de la matière voire même la radioactivité ou l’histoire de la physique.

Au détour des pages, vous croiserez des scientifiques qui jouent au disc-jockey, une molécule d’eau acrobate, une lessive qui lave plus blanc que blanc, les zizotops (non, pas la famille de ZZ Top) et l’homme aux sandales de bronze. Les plus curieux peuvent déjà lire un extrait du livre et découvrir la table des matières. Les dessins de Gilles Macagno, tour à tour humoristiques ou explicatifs accompagnent les propos de Nathalie, et les encadrés précisent certaines idées.

« J’ai commencé à écrire des petites histoires sur le thème de la matière il y a quelques temps, avec un style léger, humoristique, un peu déjanté. Je prenais du plaisir à les écrire, car c’est un thème qui s’y prête bien, et j’ai eu rapidement l’envie d’aller plus loin, en les structurant dans un livre » raconte Nathalie, qui avoue qu’elle serait maintenant tentée par des interventions dans les classes autour de son livre. Des professeurs volontaires pour l’accueillir ?

>> Informations pratiques : La Matière, une grande histoire d’amour ou de minuscules histoires métaphoriques et déjantées pour les enfants de 11 à 111 ans - par Nathalie Vuillod ; illustrations de Gilles Macagno. Editions Ellipses.

>> Illustration : Gilles Macagno