Cafés Sciences et Citoyens, mode d’emploi…

Publié par Joel Lunardi, le 26 février 2016   870

Cet article, écrit en écho à un article posté par Mr Raymond Cleazsavoyen sur notre site, a pour objectif d’expliciter quelques éléments qui ont guidés le choix du mode de fonctionnement des cafés-débats organisés par les CSCAG

L’objectif général des CSCAG est de mettre en relation les connaissances scientifiques et techniques avec les préoccupations sociétales, notamment en organisant des débats publics. C’est d’ailleurs avec le souci de favoriser le dialogue avec le public que vous avons volontairement choisi de ne pas privilégier un format « conférence ». Le but est moins d'apporter des réponses définitives à toutes les questions que de permettre au citoyen de mieux situer le débat et de se poser les bonnes questions et de développer son sens critique. Ce principe, inspiré des «cafés philos», permet une véritable rencontre entre citoyens et scientifiques. Dans ce contexte, les CSCAG organisent donc chaque mois, dans un espace convivial, un café-débat autour d’un sujet scientifique qui pose question à la société en faisant intervenir trois intervenants spécialistes du thème abordé, mais si possible d'approches ou de compétences différentes et un modérateur qui présente le sujet et gère les questions du public.

Chaque mois depuis maintenant plus de quinze années, un thème différent est abordé, et toutes les thèmes à composante « scientifique » sont les bienvenues. Les thèmes des Cafés Débats sont choisis chaque année de manière consensuelle par l‘équipe des préparateurs des CSCAG lors d’une réunion annuelle collégiale. Les critères de choix sont entre autres l’existence de faits scientifiques susceptibles de générer un débat, que ce débat soit suffisamment délimité et pour lequel nous puissions être susceptibles de trouver des intervenants locaux et que ce débat puisse intéresser un assez large public. Il faut que notre public soit conscient que nous ne sommes pas toujours des spécialistes des thèmes retenus, simplement ils nous apparaissent comme intéressants et nous nous efforçons ensuite de trouver les personnes compétentes pour nous et vous éclairer…

Chaque café-débat fait ainsi l’objet d’une réunion de préparation à laquelle participe la majorité de l’équipe de préparation des CSCAG. Au cours de cette réunion nous délimitons le périmètre et les questions essentielles du thème abordé que nous souhaiterions voir aborder puis nous définissons les profils des intervenants. La recherche et la sollicitation des intervenants, leur mise en relation et l’organisation pratique du café-débat est ensuite gérée par un « groupe de travail » issu de cette réunion de préparation.

A ce jour, les CSCAG ont opté pour le mode de fonctionnement suivant: après une brève introduction du sujet par le modérateur, les intervenants font part de leur domaine de compétence et de leur sensibilité vis-à-vis du thème de la soirée. Nous souhaitons que cette partie « introductive » n’excède pas 30 minutes. La parole est ensuite donnée au public pour ses questions, notre modérateur étant en charge de réguler les questions et les réponses des intervenants afin que le débat soit équilibré et constructif. Au cours de l‘introduction du thème, sans le privilégier nous n’excluons cependant pas le recours à des supports visuels, ceci a d’ailleurs été le cas dans un certain nombre de cafés car parfois un graphique est beaucoup plus éloquent qu’une longue explication… Nous pensons cependant qu’un recours trop important au support visuel est de nature à défavoriser l’interactivité des débats. De même, nous n'avons pas souhaité structurer le débat en divisant le sujet en sous-thèmes, car cela demande un contrôle trop important par le modérateur et nuit à la spontanéité du public. Ces 2 choix ne résultent pas de positions a priori mais sont le résultat pragmatique de nombreux essais et erreurs…

L’équipe des Cafés Sciences Citoyens de l’Agglomération Grenobloise est très sensible et très intéressée par les appréciations et les suggestions émises par les participants ou les auditeurs des Cafés-Débats que nous organisons afin d’améliorer leur mode de fonctionnement et accroître leur intérêt pour le public citoyen. Nous vous remercions donc de votre intérêt pour les CSCAG et vous invitons à nous transmettre vos appréciations concernant les cafés-débats ainsi que vos suggestions concernant le mode de fonctionnement ou les thèmes que vous souhaiteriez voir abordés.

L’équipe des CSCAG