L’homme augmenté : fantasmes et réalités

Publié par Jacques Talbot, le 30 juin 2014   700

Xl blue fingers

Le 17 juin 2014 à 18h30, au Café des Arts à Grenoble

Cela vous dirait (où vous ferait peur) de vivre beaucoup plus longtemps, de ne jamais être malade, d’avoir accès à une intelligence extraordinaire, en bref d’aller plus vite, plus haut, plus fort et plus longtemps ? « Her », « Real Humans », bientôt « Transcendance » ; l’actualité télévisuelle et/ou cinématographique alimente nos fantasmes d’une humanité transformée, pour le meilleur ou pour le pire. Mais quand ces fantasmes sont aussi alimentés par les investissements continus de Google dans des domaines aussi variés que la robotique, l’énergie, l’intelligence artificielle, les objets connectés, des questionnements légitimes peuvent naître dans la sphère publique.

Bien sûr, on peut penser qu’une des caractéristiques de l’humanité est de tenter de dépasser sa condition humaine, au risque de se faire dépasser pourraient nous dire les plus critiques. Au côté de cette vision critique, il existe aussi des mouvements « techno-positifs » (ou « transhumanistes ») qui voient arriver une hypothétique convergence NBIC (Nanotechnologie, Biotechnologie, Intelligence Artificielle et Science Cognitive) avec gourmandise.

Le débat que nous organisons ce mois-ci a pour objectif de faire la part des choses entre les fantasmes et la réalité d’aujourd’hui et interroger avec sang-froid le sujet de « l’homme augmenté ». C’est pourquoi nous avons demandé à un philosophe spécialiste en bioéthique et à des praticiens de la robotique et de la neurochirurgie de venir éclairer ce débat et répondre à vos questions.

Intervenants :

Sylvie PESTY, enseignant-chercheur en intelligence artificielle

Jean-Yves GOFFI, enseignant-chercheur en philosophie, spécialiste en bioéthique

Dominique HOFFMANN, médecin hospitalier, neurochirurgien

Modérateur : Parick SZTULZAFT

Enregistrement audio : Télecharger le podcast ou écouter directement ci-dessous:

Photo : Camille Ogez via Flickr