Le plastique c'est (pas) fantastique ?

Publié par Patrick Sztulzaft, le 2 mai 2020   590

Xl plastique

Ce café a eu lieu le Mardi 10 Mars 2020 (quelques jours avant le début du confinement) au café des arts. Son enregistrement est disponible ici.

Il y a environ 20 ans, nous commencions à entendre parler du “ (septième) continent de  plastique”. Ce fut probablement le début d’une prise de conscience du grand public des “effets de bords” de cette matière devenue indispensable au cours du vingtième siècle.  Le plastique, utilisé partout, est polluant car non biodégradable, et difficilement recyclable : Un rapport de l’ONU sur le plastique de 2018 chiffre à 9% le pourcentage du plastique recyclé depuis que nous en produisons.

C’est dans ce même rapport que l’ONU préconise une feuille de route pour que les gouvernements imposent progressivement une limitation puis une interdiction des plastiques à usage unique. Il s’agit donc bien plus de réduire l’utilisation du plastique que de le supprimer de notre vie quotidienne.

Ainsi, en France, le récent projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire entend “lutter contre la surconsommation de plastiques et tendre vers l'objectif de 100% de plastiques recyclés d'ici 2025” et “la fin des emballages plastiques à usage unique à l'horizon 2040”

Ces objectifs sont ils réalistes ? Ou, au contraire, sont ils en deçà du besoin au vu de l’urgence sanitaire ? Que veut dire “recycler” pour le plastique ? Que savons-nous du danger sur l’homme des micro-plastiques ? Y a-t-il réellement des alternatives viables ?

Intervenants 

  • Vincent Jourdain, doctorant en sociologie de l’économie circulaire
  • Philippe Glasser, cadre territorial spécialiste des déchets
  • Frédéric Guillet, ingénieur spécialiste alternatives bio-sourcées

 Modérateur : Gilles Henri (CSCAG)

Photo sous license Creative Commons CCO