Quelle agriculture pour quel futur ?

Publié par Gilles Henri, le 18 mars 2024   500

© Image INRAE/NICOLAS Bertrand

Le café a eu lieu le mardi 12 mars 2024 au café des Arts. L'enregistrement audio est disponible ici

Depuis le néolithique, l’agriculture fournit à l’humanité sa nourriture, mais aussi des matières premières et de l’énergie. Après des millénaires de pratiques traditionnelles ayant connu peu d’évolutions, la société industrielle a bouleversé en quelques décennies les modes de production, en y introduisant la mécanisation, les engrais chimiques, les pesticides et en la faisant passer d’une activité artisanale à une activité quasi-industrielle, avec des exploitations de plus en plus grandes (type « ferme de 1000 vaches ») et de plus en plus technologiques.

Si les rendements ont fortement augmenté, et ont permis de faire face à la croissance démographique importante du XXe siècle, de nombreuses inquiétudes s’expriment sur le futur de cette activité : dépendance aux intrants chimiques et aux énergies fossiles, production de gaz à effet de serre, stérilisation des sols, baisse de qualité des aliments, pollution par les pesticides mettant en danger notre santé, disparition de la population agricole, abandons du rôle de gestion des paysages, sont autant de thèmes d’inquiétude pour l’avenir.

Pour faire face à ces problèmes, on prône souvent un retour à des modes plus respectueux de la nature et moins intensifs, par le biais de l’agriculture biologique, l’agroforesterie, le retour à des fermes de plus petites tailles ... Cependant, la mondialisation et la concurrence internationale compliquent l’équation, les agriculteurs devant aussi défendre leur niveau de vie face à des règles qui ne sont pas toujours les mêmes à l’étranger. Ils doivent aussi tenir compte de réglementations européennes de plus en plus détaillées et complexes.

Face à ces impératifs contradictoires, quels sont les scénarios d’évolution possible vers une agriculture durable, qui permettraient aux agriculteurs de vivre convenablement ?

Le débat a eu lieu avec ces intervenants : 

Intervenants

  • Nicolas BUCLET, professeur des universités en urbanisme et aménagement, spécialiste des questions de durabilité et d'écologie territoriale
  • Jean-Yves MORGANTINI, ingénieur agronome, ex-enseignant et formateur adultes
  • Norbert ROLLAND, directeur de recherche en biologie végétale

Modérateur : Emmanuel Borot (CSCAG)

Les diaporamas présentés par J.Y. Morgantini et par N. Rolland sont accessibles par les liens dans le bandeau latéral.