Climat, biodiversité, ressources : peut-on tout préserver ?

Publié par Gilles Henri, le 17 octobre 2022   1.6k

Le café a eu lieu le mardi 11 octobre au café des Arts. L'enregistrement est disponible là.

Les documents présentés par les intervenants sont donnés en annexe, colonne de gauche.

Trois problèmes sont liés : la lutte contre le changement climatique, la conservation ou mieux la restauration de la biodiversité et la finitude des ressources non renouvelables. Les interactions sont souvent à longue portée et le cadre ne peut être que la planète entière.

Les actions nécessaires à l'atteinte des objectifs climatiques sont très diverses. Certaines peuvent parfois entrer en conflit avec les autres objectifs :

Par exemple, les agrocarburants entrent en conflit avec l'alimentation humaine et la biodiversité car leur culture contribue à la déforestation, en particulier des forêts tropicales (Amazonie pour la canne à sucre, Indonésie pour l’huile de palme ….) . Et ceux dits de “seconde génération” (à base de lignine et de cellulose) ne semblent pas déboucher, même à moyen terme.

Les batteries des véhicules électriques nécessitent des ressources rares et non renouvelables. L’exploitation des ressources nécessaires aux alternatives électriques aux fossiles (Li, Cu, Co, Ni …) passe par des exploitations minières polluantes et souvent préjudiciables à la biodiversité.

De nombreux composants d’appareils « vertueux » pour le climat ne sont pas, ou peu recyclés : les batteries Li-ion à 50%, les pales d’éoliennes pas du tout actuellement ….

Bref, les exemples sont nombreux.

Par contre, la préservation de la biodiversité semble moins susceptible d’effets de bord nuisibles au climat et aux ressources. 

Ce café s'efforcera de clarifier au niveau de la planète ces contradictions, comment évaluer globalement les conséquences de telle ou telle politique, et surtout comment décider entre des conséquences contradictoires.

Notons que la pertinence ou l’applicabilité des mesures officiellement prévues ou envisagées aux niveaux international et national ne sont en principe pas dans le cadre du débat. On essayera de se concentrer sur les contradictions entre les solutions.

Le café était organisé en partenariat avec la fête de la Science en Isère.

Intervenants

  • Patrick Criqui, directeur de recherche émérite, économie de l'énergie et du climat 
  • François Pompanon, enseignant chercheur en biologie de l’évolution
  • Olivier Vidal, directeur de recherche, spécialiste des ressources minérales

Modérateur : Emmanuel Borot (CSCAG)

Pour en savoir plus sur la biodioversité : Site de l'IPBES et le résumé pour décideurs de son rapport 2019 (pdf, en anglais)