Sortie de L’Alpe 78 : "Climat : sale temps pour les glaciers"

Xl l alpe 78   climat   sale temps pour les glaciers   l alpe

"Sale temps pour les glaciers. Ou plutôt, sale temps AUSSI, pour les glaciers, devrais-je ajouter, après ce que viennent de vivre les habitants de la Caraïbe où j’ai séjourné cet été. Petit paradis tropical devenu enfer total en l’espace de quelques heures.

Avec le thème de son dossier, rarement la revue aura été autant au cœur même de l’actualité. Nous nous en serions bien passés… Mais la lecture des articles de ce numéro, signés des meilleurs spécialistes (dont le grand Emmanuel Le Roy Ladurie), n’incite guère à l’optimisme, que ce soit dans le domaine de l’agriculture, de l’alpinisme ou encore des sports d’hiver.

Venez donc dans les Alpes… Installez-vous sur cette magnifique terrasse de bistrot en face des glaciers de la Meije et puis retournez-y un an plus tard. Vous comprendrez tout du réchauffement climatique. Ceux qui vivent aujourd’hui en montagne visualisent en temps réel les dégâts causés.

Allez Donald, fais un effort. Je t’offre une mousse à La Grave (ou tu m’invites dans les Rocheuses) et tu y verras fondre les glaciers. Quasiment à vue d’œil !"

Pascal Kober - Rédacteur en chef


Le dossier

Ce que nous murmurent les glaciers

Une nouvelle science émerge avec le réchauffement climatique  : l’archéologie glaciaire. La fonte accélérée de ces mastodontes révèle en effet des vestiges parfois millénaires, enfermés jusqu’alors dans leur gangue de glace, à l’instar de la momie d’Ötzi. Il y a urgence à sauver ces archives inédites de l’humanité. Par Philippe Curdy, ancien conservateur au Musée national suisse puis au musée d’Histoire du Valais.

Le portrait

Emmanuel Le Roy Ladurie : de la vigne au pied des glaciers

L’historien a été un des premiers à s’intéresser à l’histoire du climat et de la météo. Qui d’autre pourrait avoir l’autorité nécessaire et suffisante pour inscrire cette discipline dans le débat contemporain sur le réchauffement de la planète  ? Par Jean Guibal, directeur éditorial de L’Alpe.

Le grand entretien

La météo des disettes et des révolutions

Emmanuel Le Roy Ladurie nous a reçus chez lui, dans l’ombre feutrée de sa bibliothèque qu’il a léguée à Météo France. Des décennies durant, l’historien a fait du «  climat du blé  » son champ d’études. Pour mieux en déchiffrer aléas et conséquences sociales. Par Sophie Boizard, éditrice de L’Alpe, et Jean Guibal, directeur éditorial de L’Alpe.

Belles feuilles

Que sont les neiges devenues  ? 

L’état de santé des glaciers, manteaux neigeux et autres sols gelés est un précieux indicateur des évolutions du climat. Dresser un bilan des dernières recherches scientifiques, tel est l’objectif du très pédagogique Quoi de neuf sur la planète blanche  ? (Glénat), livre conçu par deux glaciologues. Ils livrent ici leur diagnostic sur le déclin de l’enneigement dans les Alpes et ses conséquences directes sur la viabilité des stations de sports d’hiver. Par Bernard Francou, glaciologue et géomorphologue, et Christian Vincent, glaciologue et ingénieur de recherche au CNRS à l’Institut des géosciences de l’environnement de Grenoble.

Tout-ski : la fin d’un mythe  ?

En pleine mutation, le secteur du tourisme de montagne s’interroge. Après avoir tout misé (ou presque) sur le ski à partir des années 1960, les stations doivent faire face à une crise structurelle qu’accélère le manque chronique de neige. Douces ou dures  ? Quelles stratégies choisir pour revitaliser l’activité économique  ? Par Christophe Clivaz, professeur associé à l’Institut de géographie et durabilité de l’université de Lausanne.

Coup de chaud sur l’alpinisme

«  C’est gris, c’est sec  !  » Confronté depuis 20 ans à la déroute des glaciers et aux parois qui s’écroulent, le monde de l’alpinisme s’adapte. Non sans nostalgie. Non sans doute. Comment s’opère cette mutation en termes de pratiques et de relation à la montagne ? Alpinistes, guides et gardiens de refuges des Écrins, massif emblématique, témoignent de cette transformation. Le climat, nouvel acteur de l’histoire de l’alpinisme  ? Par Philippe Bourdeau, professeur à l’Institut de géographie alpine de Grenoble.

Portfolio

Laurence Piaget-Dubuis : l’agonie d’un glacier

Réfugiés climatiques ? Dans son travail sur le glacier du Rhône, la photographe et graphiste helvétique confronte l’image des tentes de fortune qui accueillent aujourd’hui en Europe des migrants dont certains fuient leur pays d’origine en raison du réchauffement climatique et les gigantesques bâches grises posées en altitude pour tenter de réduire la fonte des glaces. Un parallèle grinçant…

Laboratoire en plein air

La flore, sentinelle du changement climatique  ? De part et d’autre de l’arc alpin, de nombreuses équipes de chercheurs, botanistes et écologues, auscultent les plantes et les sols pour mesurer les impacts du réchauffement sur les écosystèmes alpins. Ils vont jusqu’à simuler des hausses de températures en déplaçant des alpages à plus basse altitude, où il fait donc plus chaud. Un reportage de Caroline Audibert, journaliste attentive aux relations entre les hommes et leur environnement.

>> Pour en savoir plus <<

Vente

Date d'expiration :
31 décembre 2017
Contact
Éditions Glénat 37, rue Servan 38000 Grenoble 04 76 90 84 62
Publié par