Full 5510290600 523429d3bd b

Communauté

Science F(r)ictions

Un Dalek à la Maker Faire de Grenoble

Publié par Manon Campos, le 18 mars 2017   1.1k

Xl photo   la une

Dans le cadre de la Maker Faire Grenoble 2017 nous avons rencontré pour vous un bricoleur qui nous a présenté une de ses réalisations : un Dalek (personnage de la série anglaise Doctor Who).

Benjamin Darrasse est un particulier passionné de science-fiction et bricoleur depuis son plus jeune âge. « J’ai planté mon premier clou à trois ans ! » nous confie-t-il. Composant avec ses différentes passions, il a entrepris un projet de taille : construire un Dalek par ses propres moyens.

Un projet taille réelle

Un Dalek pesant 120 kg sans passager, voilà le résultat d’un travail de longue haleine ! Constitué principalement de bois et de résine, ce n’est pas qu’une simple maquette grandeur nature puisqu’il est rempli d’électronique et peut se déplacer.

Pour cela, Benjamin Darrasse a obtenu les plans sur le net grâce à un site (projectdalek.co.uk). Il fournit gratuitement les plans extérieurs du robot, laissant au constructeur le loisir de réaliser l’intérieur qui lui convient. Et cette personnalisation, il l’a poussée à l’extrême puisqu’il a ajouté un modificateur de voix pour parler à la manière d’un Dalek, la possibilité d’en étendre et rétracter certaines parties et surtout une motorisation contrôlée par la personne siégeant à l’intérieur du robot. Voilà donc le fruit de son travail qui a nécessité pas moins 600 heures de bricolage.

Un objectif ambitieux

Son objectif, nous explique-t-il est de « s’approcher de la manière dont a été créé le premier » Dalek dans la série de la BBC. Pour cela, tous les moyens sont bons : retrouver les pièces exactes ou recycler des objets pour être au plus près du rendu souhaité. Cet objectif de recyclage a été un autre enjeu de sa réalisation, pour « détourner les objets de leur utilisation première ». En effet, pour la réalisation originale des Daleks, la production avait déjà utilisé des objets de récupération.

D’autres projets

Mais ce Dalek n’est pas le seul projet qu’il a mené puisqu’il travaille depuis de nombreuses années sur un R5 (un droïde de l’espace dans la saga Star Wars). Pour lui, la Maker Faire est un bon moyen pour rencontrer d’autres « makers » et d’acquérir des connaissances pour avancer ses propres projets. Il propose également au public de construire des maquettes en papier.

Il n’est donc pas impossible de croiser un Dalek dans le bâtiment d’Alpexpo, mais ne fuyez pas si vous entendez « exterminate », car Benjamin Darrasse n’a pas encore implémenté de système de rayon laser… Qui sait, cela sera peut-être la prochaine amélioration de son Dalek ?

>> Photos : Pierre Adrien Bédier-Canet