Conseiller en communication scientifique, c'est quoi ?

Publié par Estelle Macaire, le 19 janvier 2017   1.5k

Xl pexels photo conseiller en com scientifique

Des entreprises scientifiques ou start-up qui ont besoin d'aide pour se faire connaître ? Quelqu'un qui ne sait pas comment se doter d'un site web ou rédiger des textes efficaces ? Je vous fais découvrir le métier qui consiste à régler ce genre de problèmes.

Je suis en troisième. Pour mon stage j'ai décidé de me pencher sur la carrière originale d'un conseiller en communication scientifique. Cet article partage ma découverte avec vous, bonne lecture.

Qu'est-ce qu'il fait ?

Grâce à ses collaborateurs (graphiste-designer, traducteur, développeur...), le conseiller en communication aide à la réalisation de projet d'une entreprise destiné au public. Par exemple, ABG Communication -agence créée et dirigée par Aleksandra Bogdanovic-Guillon - a rénové le site et le logo d'Amoéba avec ses « partenaires de travail ». C'est ainsi qu'est né Willy, la mascotte d'Amoéba.

Le conseiller peut inventer le slogan, le contenu du site ou encore l'identité visuelle d' une entreprise. Il peut également rédiger des textes pour différents supports: site internet, news letter, brochure, communiqué de presse ... Encore réalisé par celle-ci, le récit de certaines activités scientifiques émanant de l'Université Grenoble Alpes ont été publiés dans le journal de cette université. Le conseiller peut aussi décider des illustrations qui seront utilisées pour représenter l'entreprise.

Il écrit aussi des articles pour des journaux où il parle de science, rédige des portraits de chercheurs ou aide à réaliser des flyers (brochures) pour permettre à l'entreprise de se faire connaître.

C'est ainsi qu'Aleksandra a travaillé pour des clients comme Synthelis, Inovotion, Synapcell, ou CreaCell.


En quoi consiste ce métier ?

Les entreprises se présentent à lui en demandant de l'aide. Il peut leur donner des conseils pour structurer les arguments de l'entreprise ou valoriser leur innovation.

Le conseiller peut fournir certains services comme créer une réputation sur le web pour son client et le design de son site ou animer certains événements scientifiques...

A quoi ça sert ?

Toutes ces aides permettent aux petites entreprises de se créer une notoriété. Le conseiller a des compétences que l'entreprise n'a pas. Lui faire appel permet de se libérer du temps pour pouvoir gérer ses activités professionnelles. De plus, cette aide permet d'avoir un avis extérieur.

Mes impressions

De ce que j'ai vu, ce métier est intéressant car on peut rencontrer beaucoup de personnes différentes qui ont besoin d'aide, on collabore avec des gens afin d'atteindre l'objectif souhaité -c'est à dire le besoin du client- et on gère les étapes jusqu'à l'aboutissement de notre travail, le conseiller supervise ses « sous-traitants » tout en travaillant de son côté.

Le seul point négatif que j'ai à présent remarqué est l'incertitude du salaire mensuel. On ne peut pas prédire l'argent que l'on va gagner c'est pourquoi on doit bien gérer ses moyens. Une partie des gains revient aux dépenses professionnelles. Le salaire variera selon la quantité de boulot administré par les clients et selon le nombre de personnes ayant besoin de notre aide. Ce n'est pas un métier réglementé par l'Etat. Il faut avoir certaines compétences pour pouvoir l'exercer.

Malgré cet unique point déplaisant, être conseiller permet de travailler chez soi si on le souhaite et établir sa vie privée tout en gardant de l'intimité vis à vis de sa vie professionnelle.

Mon avis sur ce métier :

Je dirais que c'est un métier qui demande de la persévérance, beaucoup d'organisation et de la patience.