Genèse d'un biolab #1 "Une histoire de peinture, de pizza à l'ananas et de bioéthique"

Publié par Nemeton Le Biolab de Grenoble, le 8 octobre 2020   380

Xl couverture article

Bonjour à toutes et à tous (On dit bonjour dans un article ?) Moi, c'est Damien Bouëvin. Je suis le coordinateur de l'association Nemeton · Le Biolab de Grenoble. 


Écrire un article n'est clairement pas toujours chose aisée. Angoisse de la page blanche, peur de faire de vilaines fautes d'orthographe ou envie de faire un truc tapageur. (tmtc)

Dépasser tout cela peut être compliqué, c'est donc pour cela que je vais écrire les choses comme elles me viennent, comme je les sens. Afin de vous partager cette histoire commencée il y a trois ans et qui va arriver à son terme d'ici à peine 3 ou 4 mois désormais. Ça ne sera peut-être pas toujours du Flaubert ou du Proust (lol) mais j'espère que suivre ces "chroniques" vous intéressera. 

Et sans plus tarder, commençons tout cela comme une bonne histoire.

Il était une fois, une odeur de MDF brûlé...

C'est en 2018, après le dramatique incendie du fablab de la Casemate et la fin de mon service civique là-bas, que je décide avec l'aide d'amis de lancer une association qui aura pour but d'ouvrir un biolab à Grenoble. Cette association, ce sera Nemeton (du nom du coin de forêt sacré où les druides se réunissaient).

Nemeton, c'est une association de médiation culturelle scientifique dans le domaine de la biologie, des biotechnologies et de l'environnement. Au cours des deux dernières années, nous nous sommes faits une expérience en animation scientifique à destination principalement des jeunes de 16 à 35 ans. Découverte des insectes comestibles, ateliers de fabrication de microscope extra-plat, observation et relevé de données sur des animaux urbains...

Pendant ce temps-là un chantier avançait en arrière plan, le tiers-lieu la Capsule, nos futurs locaux. Cette ancienne école de coiffure abandonnée et entièrement rénovée va être le futur local de la pépinière d'association Cap Berriat. Ce lieu abritera outre des bureaux ; un médilab, un café associatif, deux salles polyvalentes, un espace de coworking et...un biolab !

Celles et ceux qui ont déjà eu l'expérience de ce genre de projet BTP savent qu'il faut multiplier les délais annoncés par au moins 2 ou 3. Personnellement, je l'ai un peu appris à mes dépends... (Aah, ce vieux article presse dans lequel j'annonce une ouverture courant 2019, lol) Après des retards, une histoire d'amiante et accessoirement une pandémie ; nous voici enfin fin 2020. Il n'y a plus d'amiante et tout le gros oeuvre est finit.

Durant tout le mois de novembre, va s'ouvrir une première période de chantier participatif dédiée à la peinture des lieux.(1200 m²) Nous cette année à côté de ça, nous avons réuni tous les fonds nécessaires mais plus important encore, nous avons commencé à réunir les gens !

Passer du "je" au "nous"

Dès janvier 2020, nous avons commencé à augmenter le nombre de nos d'adhérents et d'adhérentes grâce à notre Jardin expérimental, le Jardin de Lug.  

Sur ce jardin, nous faisons pousser des tabourets directement en forme de tabouret qui sont destinés à la récolte. Pour cela, nous guidons de jeunes paulownias au fur et à mesure de leurs croissances avec des jeux de tuteur. Dans le cadre de ce jardin, nous allons cet hiver travailler au développement d'un software permettant de mettre à profit la génération procédurale et l'impression 3D dans la réalisation de ces jeux de tuteurs. 

Parallèlement à cela, nous réalisons notre premier accompagnement de projet avec Champiloop. Nous allons les accompagner sur plusieurs aspects de leurs projets liés au champignons ; maîtriser la production d'inoculums, développer un substrat à base de drêche de bière, travailler sur les mycomatériaux... 

Ces deux exemples illustrent les deux façons principales d'adhérer à Nemeton : Soit pour rejoindre l'un de nos projets collectifs présents et à venir, soit avec son propre projet afin d'être accompagné.

Le biolab en lui même consistera en un petit laboratoire de biologie d'un peu moins de  10m²  disposant de l'équipement nécessaire pour réaliser des projets ayant des besoins en microbiologie, analyses chimiques, analyses génétiques ou bien encore mise en culture de micro-organismes. Les projets en question peuvent être des agriculteurs urbains qui souhaitent analyser la teneur en métaux lourds d'un sol, une designeuse qui travaille sur un nouveau matériau à base de cellulose bactérienne ou un danseur qui souhaite capter ses signaux musculaires pour réaliser de la musique. 

Charte éthique et pizza à l'ananas

Alors que les choses s’accélèrent et qu'arrive la dernière ligne droite, les adhérents et adhérentes de Nemeton ont commencées à se réunir de manière mensuelle voir bi-mensuelle afin de travailler sur un document important du futur biolab, la charte éthique. Les do et les don't du biolab.

Ces soirées, où on travaille tranquille en mangeant de la pizza (pas forcement à l'ananas mais c'est la meilleur) et en étudiant notamment des cas fictifs de potentiel·le·s adhérent·e·s, deviennent aussi désormais l'occasion pour nous de rencontrer celles et ceux qui sont potentiellement intéressé·e·s pour adhérer. 

La prochaine, c'est le mercredi 21 octobre à 19h.

https://www.eventbrite.fr/e/billets-soiree-pizza-et-bioethique-2-124538543135

L'inscription est obligatoire pour cause de jauge (très) restreinte (dédicace à notre pote le Covid) 

Bien évidemment, ces soirées ont lieu dans le respect de strictes mesures sanitaires et seront annulées si la situation se dégrade et que de nouvelles restrictions sanitaires sont mises en place. 

Vous pouvez aussi vous inscrire à notre newsletter.


À bientôt pour la suite de nos aventures !