Hydrolienne fluviale & jeu vidéo made in Gre : deux projets "oZer"

Publié par Laura Bernard, le 20 janvier 2014   2.5k

Xl ozer une

A l’occasion de la 5ème édition du « Prix du Jeune Entrepreneur », 6 projets de créations d'entreprise par des étudiants ou jeunes diplômés ont bénéficié d’un coup de pouce financier pour démarrer et développer leur activité.

Le Prix du Jeune Entrepreneur récompense les meilleures créations d'entreprise ou d'activité portées par des étudiants ou jeunes diplômés des établissements d'enseignement supérieur de Grenoble, Drôme-Ardèche et Pays de Savoie (1). L’objectif de ce prix est de soutenir le démarrage et le développement de créations réelles d'entreprise ou d'activité, dans le champ de l'économie traditionnelle ou de l'économie sociale et solidaire. Parmi les lauréats 2013, nous présentons ici deux projets particulièrement originaux.

L’hydrolienne fluviale, une technologie pleine d’avenir

Thomas Jaquier, diplômé de l’Université de Grenoble et Docteur de l’école doctorale IMEP2 (ingénierie, matériaux, environnement) en 2011 est lauréat du prix spécial “développement durable” de 1500 € financé par Emertec Gestion (voir photo sous le titre). Il a fondé en 2010 Hydroquest, une société qui conçoit, fabrique et installe des hydroliennes fluviales et estuariennes innovantes destinées aux producteurs d’électricité du monde entier pour équiper des cours d’eau non exploitables en hydroélectricité classique. Ces fermes d’hydroliennes fluviales utilisent l’énergie cinétique des cours d’eau pour produire de l’électricité. La technologie résulte de dix années de R&D et est protégée par neuf brevets étendus à l’international.

Cette technologie développée par Hydroquest propose de nombreux avantages :

  • Haut rendement énergétique, avec une source d’énergie prévisible et stable
  • Modularité permettant la fabrication en série ainsi qu’une adaptation optimisée aux sites d’exploitation
  • Construction résistante et fiable en usage intensif
  • Une maintenance facile et une bonne protection contre les débris
  • Un très faible impact sur l’environnement

Studio Chahut, premier développeur de jeux vidéo à Grenoble

Gabriel Vincent, diplômé de l’Université Pierre-Mendès-France à l’UFR Sciences Humaines en 2013, est lauréat du prix spécial “innovation” de 1500 € financé par INPG Entreprise SA. Groupe de jeunes créatifs aux compétences complémentaires, Studio Chahut s’est lancé, début 2012, dans le développement d'un jeu vidéo de stratégie en ligne. Ils souhaitaient créer un jeu de qualité, dans un univers nouveau, avec des mécaniques de pure stratégie (aucun hasard) et surtout, sur un ton humoristique. Le projet est devenu de plus en plus ambitieux à mesure que le développement avançait, et plusieurs jeunes rejoignent l’équipe pour créer Studio Chahut, le premier dans le genre à Grenoble. Cette création leur permet d'encadrer la sortie du jeu, Post Human W.A.R., de le commercialiser et d'en développer d'autres dans le futur.

Pour récompenser les entrepreneurs en herbe, le jury est particulièrement attentif au caractère innovant des projets, tout en s’attachant à la diversité des thématiques. Ainsi, parmi les 6 prix, 5 ont une mention spéciale : au féminin, économie sociale et solidaire, développement durable, innovation, et enfin le prix spécial du jury.

La présentation des projets lauréats de cette 5ème édition sont disponibles en ligne, et la 6éme édition est déjà en préparation : les inscriptions ouvrent à partir de mars 2014. Nous serons encore sans aucun doute agréablement surpris par la créativité des étudiants et des jeunes diplômés.

>> Note :

  1. Les partenaires du « Prix du Jeune Entrepreneur » organisé par le Pôle oZer de l’Université de Grenoble sont le Crédit Mutuel, la MACIF, Emertec Gestion, la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes et INPG Entreprise SA. Ensemble, ils ont récompensé 6 projets pour une dotation totale de 10 000€.

>> Illustrations : oZer