IA et risques naturels - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 18 février 2021   540

Xl xl xl xl 3qa

Depuis septembre 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier ou sur le site de RCF-Isère !

Retrouvez la chronique du 18 février 2021, par Marion Sabourdy, en son et en texte ci-dessous :

Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l'Écho des médias. Aujourd’hui, nous retrouvons Marion Sabourdy, Chargée des nouveaux médias à La Casemate. Elle va nous présenter les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Marion !

Bonjour Nicolas !

Alors Marion, aujourd’hui vous avez pris votre courage à deux mains, pour nous parler de risques naturels !

Oui, Nicolas, c’est une thématique qu’on va aborder ces prochains mois à La Casemate et en fouillant sur Echosciences pour faire un peu de veille à ce sujet, je suis tombée sur le dernier article de l’Encyclopédie de l’environnement, intitulé “Intelligence artificielle et catastrophes naturelles”.

Le titre fait futuriste, voire un peu anxiogène, de quoi s’agit-il ?

Alors en effet, en lisant ce titre, on se demande un peu le rapport entre l’intelligence artificielle, IA pour les intimes, et les catastrophes naturelles. 

Alors vous savez Nicolas, l’IA, c’est cet ensemble de techniques qui permettent de créer des machines capables de simuler l'intelligence humaine. Notamment les fameux réseaux de neurones artificiels qu’on entraîne ou plutôt à qui on fait apprendre des processus, à partir de données connues.

Pour revenir à nos moutons électriques, l’auteur nous explique que l’IA pourrait permettre d’aider à la prévention des catastrophes naturelles – et plus particulièrement des risques naturels gravitaires, c’est-à-dire les glissements de terrains, les boues torrentielles, les avalanches et les éboulements rocheux.

En somme, Marion, des risques bien connus sur notre territoire !

Tout à fait Nicolas, à terme, on pourrait par exemple envisager que des IA nous protègent lors des sorties en ski de rando, en nous suggérant des itinéraires peu risqués par exemple ! Bon, j’extrapole un peu vite, mais c’est l’idée. En deux mots, l’intelligence artificielle arriverait à exploiter de très grands nombres de données qu’on rencontre souvent dans l’étude des phénomènes naturels environnementaux.

Vous avez des exemples concrets de ces données ?

Oui Nicolas, ces données, ce sont celles qu’on peut récolter avec divers capteurs disposés en grand nombre sur des terrains à risque ou dans les ouvrages d’art à surveiller comme des barrages, des digues, des centrales nucléaires...

L’auteur nous donne des exemples d’éléments à surveiller : les variations de longueurs, d’angles, de pressions d’eau, de déplacements locaux ou globaux… Toutes ces informations sont rassemblées dans de très grandes bases de données sur lesquelles l’IA peut travailler pour tenter de réaliser des prédictions. Par exemple, pour un barrage, repérer les points de fissure et recommander des travaux.

Merci Marion de nous avoir présenté ces perspectives intéressantes. Tout à l’heure, vous nous avez indiqué que vous travaillez sur ces questions de risques, à La Casemate, vous avez un événement à nous présenter à ce sujet ?

Oui Nicolas, la semaine prochaine sera la “Semaine de tous les risques” ! Du lundi au vendredi, La Casemate vous propose de partager les risques que vous prenez dans la vie, du risque le plus quotidien, comme celui de rater votre bus en partant trop tard de chez vous, au plus exceptionnel, en haute montagne par exemple ! Le vendredi, nous explorerons ces contributions avec une experte du risque, lors d’un temps d’échange, en ligne.

Cet événement sera le point de départ d’un cycle plus large autour des risques naturels et sanitaires dont on aura peut-être l’occasion de reparler à votre micro Nicolas.

En attendant, n’hésitez pas à partager votre témoignage sur vos risques, sur Twitter Nicolas, avec le hashtag #TousLesRisques !

Et bien j’ai déjà ma petite idée, je vous partagerai ça dès lundi Marion ! Et jeudi prochain, nous retrouverons votre collègue Emmanuel Laisné, pour un nouvel Echo des médias spécial Echosciences Grenoble. Bonne journée Marion

Bonne journée Nicolas !

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)