Le camouflage : une technique redoutable pour échapper aux prédateurs

Publié par Eden Giraud, le 30 mars 2021   170

Xl chouette

Afin d’échapper à leurs prédateurs ou d’être invisibles aux yeux de leur proies, les animaux ont recours à tout un tas de techniques différentes. Certains préfèrent miser sur la course et la vitesse pour pouvoir fuir à temps. D’autres s’unissent pour former un groupe afin d’augmenter les chances de survie individuelle. Enfin, une partie des animaux décident de faire usage de leur environnement pour se rendre moins visible. C’est de cette technique que nous allons parler dans cet article. Le camouflage est donc très répandu chez les animaux. Il existe différents types de camouflage, différentes manières de le faire et enfin différentes raisons.


Le camouflage naturel

Le premier type de déguisement que l’on peut rencontrer parmi la faune sauvage, c’est le camouflage naturel. Qu’entend-on par ce terme ? Il s’agit tout simplement du fait que l’animal possède une forme ou une couleur lui permettant de passer inaperçu afin d’échapper à ses prédateurs. Cette technique se nomme l’homochromie

Beaucoup d’insectes vivant dans l’herbe, comme les punaises de bois, adoptent une couleur verte pour ne pas se faire repérer par leurs prédateurs. Autre exemple d’insectes se fondant parfaitement dans son environnement : la cigale.


Punaise des bois
Punaise des bois
Cigale
Cigale









L’adaptation au milieu chez certains animaux, comme les phyllies qui imitent à la perfection des feuilles avec leurs corps, est tellement importante que des phytophages s’attaquent à elles par erreur. 


Phyllie
Phyllie


Un autre type de camouflage naturel a également pu être constaté. De jeunes mammifères misent sur un camouflage différent, qu’ils perdent pour certains à l’âge adulte. Ici, les juvéniles arborent souvent des motifs rayés où à pois sur leur pelage afin de les aider à passer inaperçu auprès de leurs prédateurs potentiels. C’est le cas notamment du faon et des marcassins.  

Marcassins
Marcassins
Faon
Faon

Le camouflage selon les saison

Certains animaux voient la couleur de leurs poils changer pour s’adapter aux conditions climatiques. Il s’agit d’un mécanisme génétique qui leur permet d'être moins facilement repérable dans un paysage..

C’est avec l’arrivée de la neige en hiver que les changements de couleurs du pelage sont les plus impressionnants.

Avant tout, il est nécessaire de préciser que le changement de couleur est une adaptation génétique qui n’est pas liée à l’arrivée de la neige, mais à la durée du jour. La couleur du pelage change donc quelle que soit la météo. 

Pour citer un exemple, le renard arctique arbore un pelage brun avec des nuances de noirs et de bleus durant l’été. Mais  arrivé l’hiver, il devient blanc comme la neige pour se fondre dans le paysage. C’est également le cas pour le lièvre variable, l’hermine ou la perdrix des neiges par exemple.


Renard arctique hiver
Renard arctique hiver
Renard arctique été
Renard arctique été








Perdrix des neiges hiver
Perdrix des neiges hiver
Perdrix des neiges été
Perdrix des neiges été










Cette méthode de camouflage permet aux animaux de ne pas être repéré par les prédateurs ou par leurs proies en s’adaptant aux couleurs majoritairement présentes dans le paysage.

Néanmoins, le réchauffement climatique vient entraver ce système de camouflage car les saisons ne sont plus aussi définies qu’avant : la neige n’est pas présente tout l’hiver. Malgré tout, les animaux continuent à s’adapter à leur environnement pour la survie de leur espèce. 


Le camouflage par imitation

Pour finir, le dernier type de camouflage est le camouflage par imitation. Il consiste à ce que les animaux changent leur taille et/ou leur couleur pour se fondre dans leur milieu ou pour ressembler à un autre animal. Cette technique est utilisée comme attaque pour surprendre les proies, ou comme défense pour ne pas être repéré.

Par exemple, la couleuvre faux-corail (Lampropeltis triangulum sinaloe) modifie ses couleurs et imite parfaitement celles du serpent corail, qui lui est vénéneux. Pour cela, il intensifie le brun/rouge de son corps pour qu’il soit orange. L’objectif de cette couleuvre est de paraître vénéneuse et donc de décourager les animaux d’attaquer. Ils savent que s’ils attaquent, ils seront confrontés au poison.

Couleuvre faux corail naturelle
Couleuvre faux corail naturelle
Couleuvre faux corail camouflée
Couleuvre faux corail camouflée








Comme autre exemple, la pieuvre est très forte dans le domaine du camouflage. La pieuvre mimétique est capable de changer sa couleur pour passer inaperçue sur le sol ou les rochers. Elle peut passer en seulement quelques millièmes de secondes d’un gris foncé à un blanc avec des taches noires.

Mais ce n’est pas tout ! Le plus impressionnant est sa capacité à imiter d’autres animaux grâce au comportement qu’elle adopte. Les scientifiques ne savent pas combien elle peut imiter d’animaux, mais ce qui est sûr c’est qu’ils sont tous dotés de venin.

La pieuvre mimétique peut par exemple imiter un poisson plat venimeux en rasant le sol et en serrant les bras contre son corps. Au contraire, elle peut aussi adopter le comportement d’une méduse hautement toxique en se laissant flotter à proximité de la surface de l’eau et en étirant ses bras. Grâce à cette technique, elle imite parfaitement les tentacules de la méduse. Enfin, elle peut rentrer ses bras dans le sol pour n’en laisser sortir qu’un seul. Avec cette technique, elle ressemble à un dangereux serpent de mer noir et blanc.

Pieuvre mimétique poisson plat
Pieuvre mimétique poisson plat
Pieuvre mimétique méduse
Pieuvre mimétique méduse







Pieuvre mimétique serpent de mer
Pieuvre mimétique serpent de mer


Bien sûr, pour les humains, ces techniques de camouflage sont facilement repérables. Cependant, ces techniques sont parfaites pour duper les autres animaux et représentent le moyen le plus fiable pour ceux qui sont sans défense d'échapper à leurs prédateurs et de se nourrir.



Sources : 

Chardenon, Aude. “Le camouflage des animaux : partie de cache-cache dans la nature”, linternaute [en ligne]. s.d. Disponible sur : http://www.linternaute.com/nature-animaux/animaux/dossier/animaux-sauvages/camouflage/camouflage-des-animaux.shtml. Consulté le 30/03/2021.

Cheveau, Loïc. “Les animaux qui changent de couleur l’hiver s’adaptent au réchauffement climatique”, Sciences et Avenirs [en ligne]. Le 21/02/2018. Disponible sur : https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/les-animaux-qui-changent-de-couleur-l-hiver-s-adaptent-au-rechauffement-climatique_121393. Consulté le 30/03/2021.

Detrier, Anthony. “Camouflage : ces 13 animaux se déguisent en… d’autres animaux”, Maxisciences [en ligne]. Le 14/10/2020. Disponible sur : https://www.maxisciences.com/animaux/camouflage-ces-13-animaux-se-deguisent-en-d-autres-animaux_art39147.html. Consulté le 30/03/2021.

National Geographic Wild France. “La pieuvre, reine du camouflage”, National Geographic Wild France [en ligne]. Le 08/08/2018. Disponible sur : https://www.youtube.com/watch?v=WRElA_dAQek&ab_channel=NationalGeographicWildFrance. Consulté le 30/03/2021. 

s.n. “Phyllium giganteum”, Wikipedia [en ligne]. s.d. Disponible sur : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Phyllium_giganteum. Consulté le 30/03/2021. 

s.n. “Les animaux rois du camouflage en hiver”, Depuis mon hamac par Jardiland [en ligne]. s.d. Disponible sur : https://depuismonhamac.jardiland.com/les-animaux-rois-du-camouflage-en-hiver/. Consulté le 30/03/2021. 

s.n. “Les surprenantes techniques de camouflage des animaux”, Instinct Animal [en ligne]. Le 02/10/2019. Disponible sur : https://www.instinct-animal.fr/blog/camouflage-et-mimetisme-chez-les-animaux/. Consulté le 30/03/2021. 

Tassart, Anne-Sophie. “10 animaux parfaitement camouflés”, Sciences et Avenir [en ligne]. Le 03/10/2019. Disponible sur : https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/saurez-vous-retrouver-ces-animaux-camoufles_137865. Consulté le 30/03/2021

UshuaïaTV. “LES INCROYABLES IMITATIONS DE LA PIEUVRE MIMÉTIQUE", UshuaïaTV [en ligne]. Le 14/03/2019. Disponible sur : https://www.youtube.com/watch?v=DrY6JRsuXPw&ab_channel=Ushua%C3%AFaTV. Consulté le 30/03/2021