Musée d'Allevard - Les nouvelles réserves

Publié par Fabien Jhistarry, le 22 mars 2019   350

Xl img 20190313 103112

[Transcription d'un article du site des Musées du Grésivaudan - Article institutionnel]

La Communauté de Communes Le Grésivaudan a fourni début 2019 au musée d’Allevard et à son équipe de nouvelles réserves d’une surface de 200m². Bénéficiant du co-financement de la Région Auvergne Rhône-Alpes, ces locaux vont permettre de stocker et ranger dans des conditions optimales une grande part des collections du musée : près de 1500 objets. Une autre réserve sera elle dédiée à accueillir et conserver les collections d’arts graphiques et de textiles.

Installation d'un buste (sous le regard de nombreux photographes!)


Les réserves d’institution muséale ne sont pas un simple placard dans lequel les conservateurs de musée posent les objets qui ne sont pas exposés. Elles sont un élément primordial dans le processus de conservation des collections. En effet seul 5 à 10% des objets du musée d’Allevard ont vocation à être exposé simultanément. Les autres vont être gardés dans un bâtiment répondant aux dernières normes de sécurité et de conservation préventive : chaque salle y est parfaitement saine afin de prévenir toutes infestations organiques. Chaque objet y est surtout localisé de manière rigoureuse pour faciliter sa recherche. Si uniquement les personnels scientifiques et techniques habilités sont en droit d’y accéder, les réserves seront également consacrées à des travaux de restauration ou de recherche scientifique.

Transport d'une statue


A Allevard, l’arrivée d’un objet dans les réserves est donc la dernière étape du chantier des collections entrepris depuis quelques mois par l’équipe du musée. Les collections vont déménager dans leur nouvelle maison que sont les réserves, dans l’attente pour certaines d’entre elles de rejoindre le nouveau musée dans le parc thermal.

Ci-dessous, la poche (encore ouverte) d’anoxie. Les objets vont être privés de dioxygène afin d’éliminer toutes traces d’infestations organiques (insectes, larves…).

Poche d'anoxie ouverte

Le lien vers l'article original (qui sera enrichi de photos dans les semaines à venir) : https://musees.le-gresivaudan....

Fabien Jhistarry - Chargé des Publics et de la Communication - Musée d' Allevard