Rencontrer des extraterrestres : un plan sur la comète ?

Publié par Garance Demarquest, le 28 février 2023   1.3k

Levez-vous parfois les yeux vers le ciel étoilé en vous demandant : « sommes-nous seuls dans l’univers ? ». Rêver à la possibilité de l’existence de la vie extraterrestre est tentant, mais pour cela faudrait-il encore savoir pourquoi eux ne nous ont pas encore trouvés. 

 

            En 1950, le physicien Enrico Fermi déjeune avec d’autres physiciens et ils en viennent à la question de la vie extra-terrestre. La conversation se déroule à peu près comme suit : « Si les extraterrestres existent, pourquoi ne nous-ont-ils pas encore contacté ?». Fermi soulève une question importante : Où sont-ils tous ? 

            Il y a environ 250 milliards de planètes rien que dans notre galaxie et à peu près autant de galaxies dans l’univers observable. Pour te donner une petite idée cher lecteur, cela représente entre 1022 et 1024 planètes au total. Si « seulement » 1% de ces planètes étaient propices au développement de la vie, cela représenterait quand même 10 millions de milliards de civilisation extra-terrestre dans l’univers. 

            Bon, cela étant dit, nous non plus, nous ne sommes pas encore allés à la rencontre de ces planètes. Mais le soleil est relativement jeune dans l’histoire de l’univers, il existe beaucoup de planètes habitables bien plus vieilles que la nôtre. Imagines-toi qu’une civilisation ayant un million d'années d'avance sur nous pourrait être aussi incompréhensible pour nous que la culture humaine l'est pour les chimpanzés. Ces civilisations devraient alors avoir des avancées technologiques bien plus poussées et laisser des traces visibles depuis la Terre.  

 

            

Alors la question subsiste : pourquoi l'Humanité n'a, jusqu'à présent, trouvé aucune trace de civilisations extraterrestres ?

 

Si aucune trace de civilisation extra-terrestre n’a été trouvée c’est qu’ils n’existent pas. Finalement, l'apparition de la vie et sa stabilité dans le temps pourrait être un phénomène bien plus rare qu’on ne le pense. Il se peut aussi que les calculs sur le nombre de planètes habitables doivent être revus à la baisse. Enfin il est possible que ces civilisations aient existé mais qu’elles n’existent plus maintenant. Elles ont pu s’autodétruire (guerre, réchauffement climatique, épuisements des ressources naturelles) ou être détruites par un élément extérieur comme une catastrophe naturelle.

 

Si aucune trace de civilisation extra-terrestre n’a été trouvée c’est qu’il y a un problème de technologie.

Même avec des milliards d’années d’avance, le développement de technologie capable de voyager d’une galaxie à une autre n’est toujours pas de la tarte. Et même si cette technologie existe peut-être sont-ils en route mais nous sommes loin ou dans une partie de l’univers inaccessible pour eux. Enfin, peut-être envoient-ils déjà des messages mais c’est nous qui n’avons pas la technologie pour les recevoir. 

 

Si aucune trace de civilisation extra-terrestre n’a été trouvée c’est que c’est nous le problème. Et si on se regarde tellement le nombril qu’on était incapable de reconnaitre de la vie extra-terrestre si on la croisait. Les aliens pourraient déjà être dans le système solaire qu’on ne les verrait pas.

 

Si aucune trace de civilisation extra-terrestre n’a été trouvée c’est qu’ils ne le veulent pas. Peut-être sont-ils déjà passés mais nous ne représentons pas une menace ou nos ressources ne les intéressent pas. Et s’ils étaient moralement contre l’invasion et l’exploitation ou plus simplement qu’ils ne veulent pas intervenir dans le développement d’autres civilisations. Peut-être sommes-nous des bêtes de foires pour eux et ils nous observent comme nous observons les animaux dans les zoos. N’oublions pas que pour eux, ce sont nous les aliens. 

 

Si aucune trace de civilisation extra-terrestre n’a été trouvée c’est qu’il existe un danger à communiquer

Et si l’insupportable silence de l’univers existait pour une bonne raison ? Peut-être qu’une fois arrivé en capacité d’envoyer et de recevoir des messages, toutes civilisations avancées constatant que l’on n’entend rien arriverait à la conclusion qu’il vaut mieux se taire. Il y aurait alors un grand nombre de civilisations aliens mais toutes décident de ne rien dire par peur de révéler leur existence à un potentiel super-prédateur. Mais l’humanité, bonnet d’âne de l’univers, continue inlassablement à faire un vacarme de tous les diables quitte à s’attirer les foudres d’extra-terrestre mal lunés. 

 

Nous n’avons pas de réponse concrète au paradoxe de Fermi, chacun est libre de trouver sa propre explication. Mais peut-être, par mesure de précaution, vaut-il mieux croiser les doigts pour que ce ne soit pas la dernière.