Sur les traces des enquêteurs

Publié par Gregoire Porte, le 4 novembre 2018   410

Xl 42538007 10155473072072047 8199982777345507328 n

Holmes, Poireaux, Mégret, nul n’a pu passer à côté de cette enquête menée au sein de la ville de Grenoble lors de la Fête de la Science. Face à ces noms, de nombreuses personnes sont venues relever le défi.


Créé et organisé par le Master de Communication et Culture Scientifique et Technique cette enquête a offert à son public du fil à retordre. Le départ était du Centre-ville de Grenoble, l’arrivée sur le Campus de Saint-Martin-d’Hères. Par groupe de six maximum il fallait, comme les plus grands (Enquêteurs) enfiler son costume, rassembler les informations données en amont sur les réseaux sociaux, se doter d’une réflexion aiguisée et surtout s’allier afin de réussir les stands scientifiques offrants la possibilité d’obtenir des indices complémentaires et supplémentaires. Ce ne fût pas chose aisée, les connaissances personnelles seront au fil du parcours mises à contribution.

Les témoignages fusent : « Innovant » ; « Avant-Gardiste » ; « Grandiose » ; « L’enquêteur qui sommeille en nous fut réveillé par l’appel du Nobel Assassin ».

Habituellement le Cluedo regroupe autour d’une table et est basé sur le principe d’une enquête policière qui, grâce à des indices et à une bonne réflexion, permet de trouver le coupable. Nobel Assassin démarre en 2100 et durant cette soirée à lieu la cérémonie des prix Nobel. Comme chaque année, 7 disciplines sont en compétition pour remporter un seul et unique Prix Nobel : Astronomie, Chimie, Biologie, Robotique, Philosophie, Santé et Paix. Depuis plusieurs années, c’est le lauréat de la Paix qui remporte ce prix. Cette année encore, Mme Blanche, représentante de la Paix, était la grande favorite. Cependant, cette soirée changera la cérémonie à tout jamais, Mme Blanche sera retrouvée morte le lendemain matin après la soirée d’ouverture. C’est évident, les 6 autres disciplines sont suspectées pour ce meurtre.

Comme toute enquête, les témoignages, les indices, n’offrent pas le coupable sur un plateau d’argent. Seulement 2 équipes réussirent à aller au bout du suspect en alliant hasard, réflexion, connaissances ?

La réussite d’un tel jeu laisse présager, un avenir certains pour l’organisation d’animations par le Master CCST. En effet pour Hanna Présidente de Dio2: « Le but fixé était de ramener du monde sur le campus pour la fête de la science, c’est une mission réussie car nous avions fixé 80 personnes et nous sommes retrouvé avec presque 100 inscrits … ». Pour Marie « C’est un projet réussit ! L’organiser, le mettre en place ne fut pas simple mais le résultat est bien là, ça a fonctionné ».

Face à un tel enthousiasme le souhait de voir perdurer un tel projet, avec les améliorations nécessaires est bel et bien présent.