Du Moro-Sphinx au Moro-Communicant

Publié par Gregoire Porte, le 7 décembre 2018   480

Xl acca

Nul ne peut passer à côté du Moro Sphinx. Petit animal pollinisateur emblématique de nos campagnes qui, à l’occasion de ses déplacements transporte des grains de pollen des anthères mâles d'une fleur vers le stigmate femelle d’une autre. Contribuant ainsi à sa fécondation. C’est l’une des formes de la zoogamie. Le communicant, par le biais de cette métaphore dispose des mêmes attributs au sein de notre société.  

Mon opinion, aussi novice soit elle, de par mon statut d’étudiant en Communication et Culture Scientifiques et Techniques, est que le communicant assure de par son statut une fonction vitale pour tout l’écosystème qui l’entoure. Il est impossible d’ignorer les prédispositions de l’un se calquant à l'autre. C’est de là que vient donc cette nomination sous forme de métaphore apparentant le communicant au Moro Sphinx. Il n’est donc pas question de volume de responsabilité, de groupe à manager, d'intérêts à défendre ni même une question de légitimité, il s’agit simplement de préserver de manière paisible et pérenne une fonction tout simplement essentielle dans la société actuelle.  

En contribuant petit à petit à l’échelle de cet insecte, le communicant apporte de la matière et fait ainsi passer des projets abstrait à concret, transforme les imaginaires en réalité et remplace l’insecticide de la crise par la fructification de la réputation. Prenons l’exemple (qui peut fâcher) de la communication cynégétique, presque inexistante ces dernières décennies profitant aujourd’hui du nouvel élan de son Président Willy Schraen. Cette communication beaucoup ont pu la voir dans les grandes villes « Les Chasseurs, premiers écologistes de France ». La FNC décide de mettre en place cette campagne sans précédent dans le milieu cynégétique. La théorie de l’autruche, du « vivons mieux, vivons cachés » prend fin. C’est ici, que le Moro Communicant vient polliniser un monde afin d’offrir une meilleure visibilité ainsi qu’une valorisation de actions extra-cynégétiques développées par les chasseurs.  

Pour moi, le Moro Communicant, fournit un service écosystémique discret mais indispensable à son environnement.  Si l’action du Moro Sphinx n’est pas, si son rôle disparaît, si lui-même disparaît, la vie disparaît aussi, tout comme la nature et les êtres en interdépendance avec lui. Ce rôle n’est pas unilatéral. Le communicant et son environnement direct s’entraident mutuellement. La relation d’interdépendance est une relation mutuelle et vitale. Tout comme le Moro Sphinx (ou quelconque animal pollinisateur) et le végétal, la relation existante entre ces deux organismes est très étroite, très intime et cela s’apparente aux liens entre entreprises, société, et communicant. Continuons sur l’exemple du monde cynégétique, Thierry Coste, célèbre lobbyiste pro-chasse, offrant ses services et ses compétences au milieu cynégétique. Communicant aguerri, passionné, il n’hésite pas à communiquer et conseiller les hautes instances afin d’affirmer et soutenir le rôle du chasseur dans l’environnement actuel. Dans une interview accordée au Parisien, il n’hésite pas à dénoncer les contrevérités pathétiques de la soi-disant opinion  publique en dénonçant par exemple les carences d’une nature sous cloche réclamée par une minorité d’extrémistes. Le communicant n’agit pas pour son propre intérêt. Il a lui aussi besoin de tous les éléments contribuant à son rôle et offrant ainsi un résultat tel que le Moro Sphinx pollinise une fleur. Pour chaque milieux il y a des pollinisateurs, insectes, oiseaux etc … tout comme chaque  structures, sociétés, possèdent son/ses Moro communicants qui ont généralement un rôle plutôt business, marketing. En quelque sorte, la finalité décrite s’apparente au cycle de la vie.

Tout comme dans l’environnement, le moindre pépin venant contrarier le travail minutieux du Moro Sphinx, engendre des conséquences néfastes sur les milieux naturels pouvant ainsi se répercuter, si on va plus loin, sur la chaîne alimentaire. Le communicant est lui, au carrefour de toute biodiversité professionnelle. Comme le Moro-Sphinx est la nature, le Communicant est à la société.