Une sélection de livres de sciences - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 5 février 2021   370

Xl xl xl xl 3qa

Depuis septembre 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier ou sur le site de RCF-Isère !

Retrouvez la chronique du 4 février 2021, par Marion Sabourdy, en son et en texte ci-dessous :

Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l'Écho des médias. Aujourd’hui, nous recevons  Marion Sabourdy, Chargée des nouveaux médias à La Casemate. Elle va nous présenter les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Marion ! 

Bonjour Nicolas !

Alors Marion, aujourd’hui vous êtes venue nous parler de livres sur les sciences… et même d’une sélection d’une trentaine de livres !

Et oui Nicolas ! J’ai beau rester vissée derrière des écrans toute la journée, j’aime toujours autant l’odeur des bouquins et la sensation de tourner les pages. Alors quand on m’a proposé d’en lire une caisse entière - sur les sciences en plus - j’ai foncé.

Donc une fois n’est pas coutume, aujourd’hui, je vais parler d’un article que j’ai publié moi-même sur Echosciences où je présente la 12ème édition du prix “Le Goût des sciences”. C’est un prix qui est décerné chaque année par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et qui récompense deux ouvrages de vulgarisation scientifique : un livre tous publics et un livre jeunesse.

Il s’agit donc d’un prix à la fois littéraire et scientifique Marion, c’est ça ? 

Tout à fait Nicolas. Ces livres sont jugés selon plusieurs critères : leur manière de vulgariser un sujet scientifique et la justesse du propos (on sait qu’il est parfois compliqué d’aborder certains sujets complexes - vous connaissez cela avec le Magazine des sciences Nicolas !), mais les livres sont aussi jugés sur l’écriture en elle-même, la langue, le ton, l’originalité et même, pour certains, sur les illustrations. Le nom du prix le résume bien : on cherche des livres qui donnent le “goût des sciences”.

Et donc, si je comprends bien, vous faites partie du jury de ce prix, Marion.

Oui, j’ai la chance d’en faire partie, pour la deuxième année, en compagnie de plein de personnes très sympas et très curieuses : un mathématicien, un biologiste, une géologue, un physicien mais aussi des journalistes, des auteurs de livres et de théâtre, des libraires et des médiateurs scientifiques. C’est cette diversité de profils qui m’intéresse. Le fait que le Ministère ne demande pas uniquement à des scientifiques de donner leur avis mais aussi à des personnes qui connaissent le monde de l’édition et de la médiation scientifique.

Bon, comme j’aime bien découvrir plein de choses, ce prix m’a l’air tout à fait intéressant. Alors dites-nous en plus sur la sélection de cette année, Marion.

Alors déjà, Nicolas, petit spoiler : je n’ai pas fini de lire la trentaine de livres. J’ai encore jusqu'au début du mois d’avril pour le faire. Donc je vous propose un petit retour sur quelques-uns de ces livres et je laisserai vos auditeurs en consulter la liste dans l’article.

Alors, je commence par les livres jeunesse. Comme souvent, on a pas mal de livres sur les animaux, l’astronomie ou encore l’océan. Je pense au livre “La vie sous la mer” de Pinaud et Glassof, avec sa belle couverture bleu-vert et ses histoire d’exploration sous-marine. Cette année, la sélection compte plusieurs livres autour de l’écologie comme celui de Combres et Joffre qui présente “40 militants engagés pour la planète”. J’aurais aimé le lire, adolescente, pour pouvoir me projeter ! 

Enfin, deux autres livres qui m’ont beaucoup plu, en plus des autres : “La naissance du monde en cent épisodes” de Fichou et Grattery, un très beau livre à lire ou, mieux, à raconter aux enfants un petit peu chaque soir pour découvrir l’histoire de l’univers et de la Terre et enfin, “Sophie Germain, la femme cachée des mathématiques” de Dodeller, une biographie très bien écrite et qui incitera, j’espère, les jeunes filles à croire en leurs rêves et en leur passion.

Et bien, quelle sélection ! Je vais sûrement m’en procurer certains pour les lire avec mes enfants ! Et du côté des livres “tous publics” ?

Et bien, pour l’instant, j’ai lu plusieurs BD. Dans l’une d’entre elles, intitulée “Dans le secret des labos”, écrite et dessinée par Jean-Yves Duhoo, on suit l’auteur dans 10 ans de visites de laboratoires. Une autre de ces BD, “Radium Girls”, de l’autrice Cy, est très belle et tragique. Il s’agit d’une BD historique sur des ouvrières américaines employées dans l'industrie horlogère des années 1920 et empoisonnées à leur insu par la peinture au radium. Ces prochains jours, je vais attaquer “La belle au bois dort-elle vraiment ?” du Docteur Grenoblois Laurent Vercueil, qu’on connait bien sur Echosciences car il anime la communauté “Atout Cerveau” !

Voilà de la lecture pour les vacances d’hiver, merci Marion. Une petite chose à ajouter ?

Vous me connaissez Nicolas, je suis particulièrement attentive à la place des femmes dans les sciences (d’ailleurs, vous aurez peut-être remarqué le nombre important de femmes autrices et membres du jury du prix). Et bien le 11 février prochain, c’est la Journée internationale des femmes et des filles de science et à cette occasion, la Fondation Rovaltain propose la conférence “Sciences au féminin”la conférence “Sciences au féminin” avec Marlène Jouan, maîtresse de conférence en Philosophie à l’Université Grenoble Alpes et Jacqueline Etay, Présidente de l’association Parité Science. C’est en ligne et gratuit, les infos sont disponibles dans l’agenda d’Echosciences à l’adresse : echosciences-grenoble.fr.

Et bien merci Marion, on vous souhaite de bonnes vacances et on se retrouve le 18 février pour un prochain Echo des médias.

A bientôt Nicolas !

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)