Urbanités inattendues

Publié par Marion Sabourdy, le 5 juin 2012   1.4k

Xl containers1

Jusqu'au 6 juin prochain, l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble et la Maison de l'Architecture de l'Isère accueillent une expositionde photos et films en deux parties nommée  "Urbanités inattendues".

Friches industrielles, quartiers défavorisés, lieux abandonnés… Les villes ne sont pas forcément des endroits accueillants. Certains quartiers répondent peu aux besoins et envies de leurs habitants, souvent exclus des processus de décision en rapport avec leur espace de vie.

Pour y remédier, des architectes et collectifs tentent de réinventer la ville en replaçant ses habitants au centre de la réflexion. L’exposition « Urbanités inattendues », dont une partie est présentée à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble et une autre à la Maison de l’Architecture de l’Isère, met en exergue 31 projets et 19 collectifs au travers d’images, de documents et de supports vidéo.

Visite de l’exposition en images (cliquez sur les images pour lire leur légende) :

L’exposition est présentée par l’architecte Enrico Chapel, son commissaire, comme « une série de tactiques spatiales conçues avec et pour les habitants dans un souci de démocratisation des processus urbanistiques ». Nul besoin pour les habitants de se transformer en architecte. L’idée des projets présentés est plutôt de participer à des évènements, des « happenings » ou chacun se réapproprie l’espace dans lequel il évolue chaque jour de manière plus ou moins anonyme. Le tout sur le mode du « bricolage » et de la poésie. Les maîtres-mots : échange, convivialité, et parfois même provocation !

>> Illustrations : photo de Une par Akbar Simonse (Flickr, licence cc) & autres photos par M. Sabourdy pour Echosciences Grenoble