L’intelligence collective : Internet face à la complexité !

Publié par Marie Christou-Kent, le 16 mars 2018   550

Xl network 3139222 1280

Le sujet du Café Science du 7 février 2017 portait sur l’intelligence collective. Aujourd’hui, grâce en partie à Internet, nous sommes plus connectés que jamais. Quelles sont les implications sur notre intelligence collective ?

C’était mon premier Café Science, et par chance, le sujet m’intéressait énormément. En arrivant, j’ai été accueillie par des membres de l’équipe d’organisateurs bénévoles, et en rentrant dans la salle du Café des Arts j’ai été toute de suite impressionnée par l’ambiance chaleureuse. Je me suis installée prête à écouter attentivement. Les séances suivent le format suivant : une brève introduction de chacun des trois intervenants, suivie des questions d’un auditoire motivé et aux opinions diverses. Ce soir-là, nous étions accompagnés d’un professeur d’informatique, d’un professeur en sciences de gestion et d’un consultant en management également apiculteur pour animer la discussion.

‘Intelligence collective’…  la capacité des êtres vivants d’une même communauté à coopérer afin d’innover et résoudre des problèmes

Les termes ‘intelligence collective’ désignent la capacité des êtres vivants d’une même communauté à coopérer afin d’innover et résoudre des problèmes, augmentant ainsi leurs capacités cognitives. C’est Pierre Lévy qui a inventé ce terme en 1994 en lien avec la création d’Internet.

Il a été souligné par l’intervenant apiculteur que les humains n’ont pas le monopole de l’intelligence collective. Les abeilles, les fourmis et les termites communiquent et coopèrent de manière étroite et ont une division du travail poussée. Même si les capacités cognitives d’une seule abeille sont limitées, la ruche dans son ensemble manifeste une « intelligence émergente » qui lui permet d’apprendre et de résoudre des problèmes.

Ce qui distingue l’humain d’autres espèces sociales, c’est sa capacité à accumuler et transmettre ses savoir-faire d’une génération à l’autre. Cela donne une capacité d’apprentissage accélérée par rapport à la simple évolution biologique. Cette transmission existait, bien sûr, avant Internet, mais la capacité d’Internet à faire avancer la mémoire partagée ainsi que l’apprentissage collaboratif offre la possibilité de franchir un nouveau seuil d’augmentation de l’intelligence collective.

Pourtant, avec les énormes avantages d’Internet viennent des problèmes. L’abondance d’information générée sur chaque utilisateur et stockée via internet suscite toutefois une inquiétude chez plusieurs membres de l’auditoire, en particulier vis-à-vis des réseaux sociaux. Ces derniers sont aussi de plus en plus accusés d’alimenter la désinformation : une forme dangereuse de manipulation du publique par des individus ou des entreprises qui souhaitent servir leurs propres intérêts. Pour lutter contre ce phénomène, l’un des grands défis de notre époque consiste à encourager une utilisation responsable et judicieuse des médias numériques et surtout une analyse critique des sources auxquelles on se fie.

Les Cafés Sciences sont l’occasion de venir discuter d’un sujet et de se forger des opinions informées. Ils offrent une occasion parfaite de poser une question, partager des opinions, ou simplement écouter les opinions d’autres personnes dans une ambiance conviviale. 

Marie Christou-Kent, Doctorante en biologie, Université Grenoble Alpes

Source d'images : pixabay.com