Le monde saura-t-il partager l’eau équitablement ?

Publié par Jacques Talbot, le 22 février 2023   1.2k

Image © une intelligence artificielle ...

Ce café a eu lieu le 21 février 2023 au Café des Arts, de 18h30 à 20h30. L'enregistrement du café ne sera malheureusement pas disponible du fait d'un incident technique. Les présentations faites au début sont disponibles ci-contre, colonne de gauche.

Si l’eau est une substance abondante à la surface de la Terre (les océans couvrent 70 % de la surface terrestre), l’eau douce l’est beaucoup moins (elle est essentiellement stockée sous forme de glace dans les calottes glaciaires), et l’eau disponible pour les usages humains l’est encore moins.

La croissance démographique, l’augmentation des besoins agricoles et industriels, l’inégalité dans la répartition de la ressource et les menaces posées par le changement climatique sont autant de facteurs qui peuvent ou pourront menacer à l’avenir la disponibilité de cette ressource essentielle aux sociétés humaines. 

Des controverses récentes en France devant le développement des bassines de retenue, pour faire face aux sécheresses telles qu’on les a connues cette année, ont mis en lumière l’intensité des débats, voire des conflits autour de cette question. Un rapport récent de l’OMS alertait  également sur les risques de pénurie d’eau potable à l’horizon 2050.

Quelle est l’ampleur de ces risques ? Comment arbitrer entre les différents usages de l’eau, agriculture, industrie, loisirs, fourniture d’énergie hydraulique, tout en préservant les quantités nécessaires aux milieux naturels et au maintien de la biodiversité ? Les techniques comme le dessalement d’eau de mer sont-elles une solution ? Y a-t-il des risques d’épuisement à court terme des nappes fossiles ?

 Ces questions se posent différemment en France ou dans le monde, elles dépendent beaucoup des conditions climatiques et de la population, mais elles sont importantes dans beaucoup d’endroits.

Vous pourrez venir en discuter avec nos intervenants :

  • Jacques Pulou, défenseur des milieux naturels
  • Théo Vischel, enseignant chercheur en hydrologie
  • Jacques Wiart, ingénieur en agriculture et docteur en écologie appliquée


Modérateur : Jean-Pierre Charre (CSCAG)