Communauté

Fab Labs Solidaires

Le Fab Lab vu par deux collégiennes

Publié par Emma Ohanian, le 24 novembre 2014   2.8k

Il y a quelques mois, Emma et Noémie, en classe de 4ème au collègue Louis Lumière d’Echirolles, ont visité le Fab Lab. Voici leur compte-rendu.

Le fab lab quel nom étrange ! En fait ce sont les premières lettres des mots « laboratoire de fabrication » en anglais. Le fab lab de Grenoblela Casemate) nous a ouvert ses portes. Jules, un médiateur, a eu la sympathie de bien vouloir nous expliquer son métier et le principe du fab lab : « le 1er fab lab a été créé aux Etats-Unis, au MIT. L'idée est venue d'un cours où on créait tout et n'importe quoi et cela a eu beaucoup de succès. Le professeur de ce cours a alors eu l'idée de « l'ouvrir au public » en inaugurant le tout premier fab lab ».

Noémie et Emma lors de leur visite du Fab Lab de la Casemate

Aujourd’hui, les fab labs sont un réseau mondial de laboratoires locaux. On en compte environ 150 dans le monde. Ils permettent la création d'objets, la réalisation de projets, grâce à des « machines outils » très performantes, à commandes numériques (ordinateur le plus souvent). Les utilisateurs viennent avec leurs projets, leurs idées réalisables avec ces machines. A la Casemate, le Fab Lab est un lieu de création et de partage ouvert à tous. Il dispose des machines suivantes : une découpeuse laser, une découpeuse vinyle, une imprimante 3D, une petite fraiseuse numérique et une grande fraiseuse.

La découpeuse laser utilise le laser pour graver, découper une matière comme par exemple le bois, le cuir, le tissu... Certains plastiques ne se découpent pas ou sont interdits pour des raisons de sécurité. La découpeuse vinyle se sert d'un cutter pour couper le vinyle afin de créer des stickers ou de personnaliser des vêtements. L'imprimante 3D est un outil de prototypage rapide et permet de réaliser des objets en 3D, sur ordinateur à partir d'un logiciel. La petite fraiseuse peut creuser, usiner des matières à l'aide de fraises de précisions (entre 0,3 et 6 mm).La grande fraiseuse est une fraiseuse trois axes adaptée pour les grandes pièces. Ces machines fonctionnent avec des logiciels 2D et 3D.

Une guitare électrique presque entièrement fabriquée au Fab Lab

Toutes les générations viennent aux fab lab. Il n'y a pas un style de personne en particulier qui viens plus souvent. Ça va des enfants qui aiment bien les jeux vidéo comme Mindcraft aux personnes âgées un peu bricoleuses.

Nous avons aussi (dans notre incroyable aventure) rencontré un jeune stagiaire du fab lab, Loïc, qui nous a dit qu'il était là-bas pour un stage de fin d'étude, que sa formation était intéressante. Il est présent tous les jours et anime les ateliers jeunes. A côté, il fabrique une guitare électrique entièrement en bois (car il est guitariste). Dans ses projets personnels, il voulait réparer une touche de son ordinateur. Il avait fait des études à Angers. Il était de Nouvelle Calédonie.

Quelques skates fabriqués au Fab Lab

Nous avons également rencontré une dame italienne qui nous a permis d'avoir un avis extérieur au fab lab. Elle nous a raconté qu'elle n'avait jamais vu de fab lab auparavant (cela expliquait sa présence). Elle se promenait et la devanture du lieu l'avait intéressée. Elle a ajouté qu'elle aimait fabriquer des choses.

Ensuite, après avoir admiré les murs en pierre de ce fabuleux atelier, nous sommes tombées nez à nez avec deux jeunes femmes (une infirmière et une étudiante en géologie). Elles voulaient découvrir les différents musées et les expositions de Grenoble. Elles avaient atterri au fab lab par simple curiosité. En bref, elles ont trouvé le projet « super ! » et elles voudraient s'inscrire aux ateliers d'apprentissage.

>> Note : Billet écrit avec Noémie dans le cadre du cours de Mme Albane Birem l'Hénoret, enseignante au collège Louis Lumière d'Echirolles. Merci à elles deux.

>> Crédits : Raphaël Helle, Emma & Noémie, La Casemate