La chimie est-elle vraiment polluante, toxique, magique ?

Publié par Myriam Andurand, le 13 octobre 2017   1.2k

Xl chimie

Sur l'un des stands des 28 Nuances de Sciences, un laboratoire surprenant est installé. Tubes à essai, pipettes et produits multicolores constituent le décor de l'atelier du Département de Chimie Moléculaire (DCM). 

 Martina Sandroni , post-doctorante au DCM, nous explique leurs objectifs de médiation, suite à une succession de lycéens attentifs aux multiples expériences proposées. 

 
Quelles idées reçues combattez-vous sur votre stand ?

M.S : "On essaie premièrement de contrer l'idée reçue qui présente la chimie comme nécessairement polluante.  On leur montre pour cela la réaction chimique responsable de la photosynthèse, mais aussi  des catalyseurs qui permettent de faire des réactions à plus basse température, et en utilisant peu de réactif. On essaie deuxièmement de contrer l’idée reçue sur la chimie qui serait toxique. Bien sûr ,elle peut être toxique, mais la chimie est aussi très utile dans la médecine, pour élaborer des médicaments,  pour soigner des maladies. Et puis enfin ,on montre un peu de « magie », histoire de démonter l’idée reçue que « la chimie ,c’est pas drôle ». On peut bien s’amuser avec les couleurs, les dégagements de gaz, les mousses qui se forment, etc. Ça a l’air magique, mais  ça ne l’est pas. On peut faire beaucoup de choses stupéfiantes avec la chimie, mais au final on est capable de tout expliquer, en montrant les réactions et les mécanismes qui sont derrière, qui sont à la fois intéressants et amusants."

Voici une présentation de quelques-une des expériences à découvrir ! 


Non, la chimie n'est pas forcément polluante ! 

  • La photosynthèse est une réaction chimique, impliquant que les plantes chlorophylliennes absorbent le CO2 atmosphérique en présence de lumière, puis rejettent du dioxygène, en fin de réaction, dans l'atmosphère. Le CO2 étant l'un des responsables du réchauffement climatique, nous avons ici un exemple de réaction chimique non-polluante, voire même, anti pollution ! 

  • L'utilisation de catalyseurs, comme le sel de cobalt, permet de réaliser des réactions chimiques à plus faible température, et avec moins de réactifs. 


Non, la chimie n'est pas forcément toxique ! 

  •    La création des arômes est très complexe, et non toxique car d'usage alimentaire. Par exemple, venez sentir sur le stand l'arôme de banane. Cette odeur vous rappelle le fruit, mais n'est pas tout à fait la même. En effet, la molécule synthétisée ne peut reproduire l'ensemble très complexe des composés qui constitue l'arôme naturel de banane. 
  • Deux molécules qui sont symétriques, à l'image "miroir" l'une de l'autre mais donc pas identiques, auront deux odeurs très différentes ! Cela est dû à l'asymétrie de nos propres récepteurs olfactifs. 
  • La chimie permet la création de médicaments, mais aussi peut aider les chirurgiens, par exemple grâce à des traceurs fluorescents ciblant une tumeur cancéreuse dans l'organisme avant une opération. 


Oui, la chimie peut être amusante ! 

  • La pluie d’or : réaction chimique provoquant la formation d’un précipité jaune, puis un  refroidissement lent fait apparaître de belles paillettes dorées ! 
  • La bouteille bleue : Secouez du bleu de méthylène incolore au contact d'oxygène, et il deviendra bleu. 
  • Le dentifrice d’éléphant : Observez la décomposition de l’eau oxygénée, en présence de savon : une mousse se forme, monte très rapidement dans l'éprouvette et finit par en jaillir.

 

Venez découvrir ce stand sur le village 28 Nuances de Sciences, à l'IMAG samedi 14 octobre !