Rassembler les talents: lancement officiel de la démarche

Publié par Grenoble ville de demain, le 29 janvier 2016   3.4k

Xl 796831 grenoble ville de demain

Le rendez-vous était donné mardi 26 janvier 2016 au Musée de Grenoble pour une soirée inaugurale de Grenoble, ville de demain. Les forces vives grenobloises se sont largement mobilisées, en nombre et dans leur diversité !

Le maire de Grenoble Eric Piolle a démarré les interventions des officiels venus exprimer leur intérêt pour cette initiative municipale : « désormais, celles et ceux qui souhaitent agir pour faire de Grenoble une ville en transition ont leur maison commune » a-t-il déclaré. Puis se sont suivies les courtes interventions des invités suivants.

Luc Gwiazdzinski Vincent Mangematin Valérie Lasek Raphaël Besson

Le géographe Luc Gwiazdzinski, enseignant-chercheur et directeur de l’Institut de Géographie Alpine (IGA) a témoigné de son enthousiasme pour la démarche : pour cette année l’IGA est d’ailleurs partenaire, impliqué dans la programmation de La Fabrique et d’un Atelier sur l’information dans la ville (confié aux étudiants du Master ITER, qui en ont profité pour présenter leurs travaux).

C’est ensuite Vincent Mangematin, professeur en management et directeur de la recherche à Grenoble Ecole de Management (GEM) qui a pris la parole : GEM est également partenaire et implique ses étudiants pour alimenter les échanges de la première saison de La Fabrique. L’évènement Sharin'Grenoble labellisé par la démarche est programmé le 22 mars prochain et questionnera la ville sous l’angle de l’économie collaborative.

Valérie Lasek, directrice de Vivapolis-IVD est intervenue au titre de l’adhésion de Grenoble à « l’Institut pour la Ville Durable ». Ce réseau national s’appuie sur une gouvernance partenariale (Etat-Collectivités-Entreprises-Experts) et c’est aussi à cette échelle que la Ville de Grenoble souhaite porter l’ambition d’une ville solidaire, durable et émancipatrice.

Thierry Paquot

Pour conclure, le « philosophe de l’urbain » Thierry Paquot a appelé à une ville bienveillante qui recrée des communs entre les habitants. A la faveur d’une démarche transversale qui s’appuierait sur les usages de tous, la ville reste la bonne échelle pour porter attention aux plus vulnérables, notamment aux enfants.

Évènement placé sous le signe du volontarisme, Raphaël Besson, chercheur spécialisé sur les thématiques de l'innovation urbaine et des tiers lieux, a engagé un temps de contribution collective dans le but de recueillir les projets, idées et contacts de cette communauté naissante. Un beau succès puisque le public est passé à l’action et la fresque géante de 6m de long était pleine en fin de soirée. Merci à tous pour vos contributions. Le travail d’analyse et de synthèse est en route, vous en saurez plus très prochainement…

La Ville de Grenoble a voulu faire de cette soirée un moment transdisciplinaire où différents univers se croisent pour construire ensemble la ville de demain. Le pari semble relevé et c’est dans cette approche collaborative que la Ville souhaite jouer pleinement son rôle d’animateur de la communauté Grenoble, ville de demain. L’aventure commence !