Full humagora 1500x250px

Communauté

Humagora

En ligne

[Reportée] Quelle contribution des économistes à la lutte contre le changement climatique ?

Une conférence du cycle "Avenue centrale. Rendez-vous en sciences humaines" avec Sandrine Mathy, directrice de recherche au CNRS, économiste de l'environnement au laboratoire GAEL (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble).

___________________________________________

En raison de la situation sanitaire actuelle, cette conférence, initialement prévue le mardi 6 avril 2021, est reportée à une date ultérieure.

___________________________________________

Alors que l’économie s’est toujours souciée du rapport des activités humaines à la nature, le changement climatique est rapidement apparu comme l’un des défis majeurs de l’humanité au XXIème siècle. Cela n’a pas échappé à la communauté des économistes qui a alors proposé de mettre en œuvre des politiques qui caractérisent leur paradigme : l’évaluation monétaire des coûts et des bénéfices, la recherche de l’efficacité dans l’action et le recours aux prix comme principale variable de commande. Cette démarche qui s’appuie sur les enseignements de la théorie économique dite standard a été féconde. Mais au fil du temps, il est apparu que ces solutions étaient difficiles à mettre en œuvre et ne permettraient certainement pas à elles seules de déclencher et d’accompagner les transformations nécessaires à la transition énergétique et climatique.

Cette conférence se propose ainsi de décrire l'évolution au fil du temps des contributions des économistes à la lutte contre le réchauffement climatique.

Sandrine Mathy, directrice de recherche au CNRS est économiste de l'environnement au laboratoire GAEL (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble).

Ses travaux de recherche portent sur les enjeux de design et d'évaluation des politiques climatiques, de réduction de la pollution atmosphérique et de promotion des énergies renouvelables. Face aux enjeux planétaires globaux, sa démarche scientifique s'oriente de plus en plus vers l'interdisciplinarité.

Elle a publié de nombreux articles dans des revues internationales en économie de l'environnement (Ecological Economics, Energy Policy, Climate Policy...) et dans des revues interdisciplinaires (Nature Climate Change, PNAS, Environment International ...).