Full image blog

Communauté

Le Master CCST

"L’informatique, un truc de mecs ?", déconstruction d’un stéréotype

Publié par Manon Campos, le 12 octobre 2017   640

Xl file 20171009 6960 1uxx1jt

Si je vous demande de citer quelques noms de mathématiciens célèbres, vous me répondrez sûrement Alan Turing, Georges Boole et bien d’autres. Mais si je vous pose la même question, en citant uniquement des femmes, penseriez-vous immédiatement à Ada Lovelace ou Grace Hooper ?

L’informatique en tant que discipline « pour les hommes » est ancrée dans notre vision de la profession. Cette représentation est la raison-même du stand « L’informatique, un truc de mecs » présente dans le cadre de la Fête de la Science 2017 sur le campus de Saint-Martin d’Hères. Ce stand, ce sont deux ingénieures en informatique, Céline Fouard et Catherine Zoppis, qui l’animent pour montrer l’importance des femmes dans leur domaine. C’est également pour elles l’occasion de susciter des vocations chez un public principalement scolaire.

Céline Fouard et Catherine Zoppis présentant leur stand à un groupe de scolaires

Le déséquilibre numérique hommes-femmes dans les métiers de l’informatique a interloqué Céline Fouard. Elle l’a expérimenté puisqu’il n’y avait que trois femmes sur 100 dans sa promotion d’ingénieur(e)s informatiques. Et ces chiffres ne sont pas isolés puisqu’en 2015 il y avait 38% de femmes dans l'informatique selon le baromètre Qapa.fr.

La question qu’on peut alors se poser est : en a-t-il toujours été ainsi ? Ce n’est pas le cas puisque ce déséquilibre a débuté dans les années 80. Les raisons sont nombreuses, et parmi elles nous retrouvons l’influence du marketing qui n’a cessé de croître, l’image de ce qu’on appelle les « geeks » mais aussi l’éducation, car ce stéréotype commence à l’école.

Céline Fouard confie que le manque d’engouement des femmes dans l’informatique est lié à l’image de cette dernière. La représentation de l’informatique véhiculée dans les séries, les films même les jouets appuient ce stéréotype, comme elle le fait remarquer. « Mon métier c’est de jouer avec des Lego. L’informatique, c’est ça. Je désespère de voir aujourd’hui des boîtes de Lego rose et des boîtes de Lego bleu ».

Déconstruire le stéréotype et avoir un meilleur équilibre numérique hommes-femmes dans l’informatiques serait bénéfique pour tout le monde, fait remarquer Céline Fouard. Des solutions pour contrebalancer cette tendance seraient de permettre aux adolescents et enfants de connaître le codage pour qu’ils puissent, sans distinction de genre, avoir une opinion sur l’informatique. Et avec l’enseignement de l’informatique au collège et lycée, les adolescents ont peut-être plus de possibilité de s’éloigner de ce stéréotype. Mais le marketing et l’image du « geek » homme, informaticien pèse sur le collectif.

Peut-être que dans quelques années, ce stéréotype ne sera plus aussi présent et les femmes pourront clamer haut et fort « l’informatique c’est aussi un truc de filles ! ».


Retrouvez le stand « L’informatique, un truc de mecs » les 13 et 14 octobre 2017 au Village des Sciences du campus de Saint-Martin-d’Hères (IMAG). Plus d’informations sur https://www.echosciences-grenoble.fr/evenements/programme-2017-de-la-fete-de-la-science-en-isere-pour-les-groupes-et-les-scolaires