Full image blog

Communauté

Le Master CST

Le Muséum de Grenoble : une médiation pour petits et grands !

Publié par Angélique Carrara, le 11 août 2017   400

Xl 5435 229 museum

En tant que future étudiante en master 1 communication scientifique, je souhaiterais acquérir des compétences dans le domaine de la médiation scientifique. Je débute aujourd’hui ma contribution sur ce blog en partageant ma dernière expérience au sein du Muséum de Grenoble. 

Avec près de 1,5 millions de spécimens, le Muséum de Grenoble fait partie des plus grands Muséums de la région. Ses collections variées proposent aux visiteurs une expérience diversifiée dans de multiples domaines tel que la minéralogie, la paléontologie, la zoologie, l’ethnologie ou encore la botanique.

J’ai pu observer que la médiation est au cœur de la stratégie du Muséum. Nous retrouvons chaque spécimen mis en scène dans son propre environnement. En tant que visiteur, l’immersion dans le milieu naturel de la collection est immédiate.

En effet, la scénographie permet d’observer un environnement similaire à la réalité. Cependant, il n’est pas possible de comprendre les objets simplement par leur mise en scène. Il est donc nécessaire d’accompagner les visiteurs tout au long de leur parcours par le biais de dispositifs ludiques et interactifs. 

Le premier pilier de la médiation au sein du Muséum est l’apprentissage. Elle est initialement destinée aux enfants puisqu’elle a une visée éducative, mais  peut également être vouée aux adultes à la recherche de connaissances. Cette médiation exploite principalement nos fonctions sensorielles dans le but d’appréhender précisément les spécimens présentés.

Le toucher et l’ouïe sont les sens les plus mobilisés lors de la visite.

À l’origine, il est interdit de manipuler les objets des musées dans un objectif de conservation. C’est pourquoi permettre aux visiteurs de toucher les objets vient briser la barrière entre les collections et les individus. Ainsi, ils peuvent s’approprier l’objet à leur manière et concrétiser ce qu’ils voient à travers une vitre.

De plus, ce sens est essentiel à la découverte du monde pour un enfant. La visite du Muséum lui propose de nouvelles expériences qui lui permettront, à long terme, de se développer. 

L’ouïe, quant à elle, fait découvrir les différents bruits émanant de la nature. La mobilisation de ce sens fait prendre conscience aux petits et grands l’importance qu’il a au quotidien. Écouter les cris des animaux permet également de mémoriser des sons pour les retrouver plus tard. L’objectif recherché ici est un effet à long terme. 

Le second pilier de la médiation est la pratique sensible, soit l’idée de pouvoir expérimenter soi-même. Le Muséum de Grenoble propose une multitude d’évènements à travers des ateliers découverte, des projections de documentaires, des animations ou encore des visites. Ces évènements ont pour objectif de faire pratiquer les visiteurs et de leur proposer un contact direct avec la science. Ils peuvent ainsi s’approprier le contenu de l’atelier et se créer leur propre expérience avec leurs propres ressentis. Cette médiation est une alternative à l’apprentissage classique puisqu’elle permet d’acquérir des connaissances de manière ludique et de mémoriser sur le long terme grâce à la pratique. 

Le Muséum de Grenoble séduit petits et grands grâce à ses collections riches et diverses, mais également grâce aux dispositifs mis en place autour des spécimens. Une expérience unique pour découvrir l’histoire naturelle de notre belle région tout en s’amusant !