Tout pour organiser un éditathon femmes et sciences : le guide

Publié par La Casemate, le 19 octobre 2022   1.1k

Après 6 ans d'expérimentations, La Casemate vous propose un guide pour organiser votre propre éditathon femmes et sciences. Téléchargez-le, partagez-le et montrez-nous vos réalisations !

10%. C’était, en 2016, le pourcentage de biographies de femmes scientifiques sur Wikipédia en français. Ce constat a poussé le centre de culture scientifique La Casemate, avec des Wikipédien.nes et l’association Parité science, à se lancer dans un sprint… qui a pris petit à petit des allures de marathon !

Ainsi, chaque année depuis 2017, à l’occasion de la Journée internationale des Droits des Femmes (8 mars) et du Mois de la contribution sur Wikipédia, ces partenaires se retrouvent pour accompagner les publics à l’édition, la traduction et la création de pages sur l’encyclopédie.

Autant d’occasions de découvrir l’entomologiste Mary Treat, l’astrophysicienne Cécile Renault ou la roboticienne Jade Le Maître, dont les pages ont été créées en quelques heures par des curieux.ses ou des scientifiques.

L’édition 2021, en ligne et en partenariat avec le Quai des savoirs (Toulouse), Wikimédia France et les sans pagEs, a confirmé l’intérêt d’une telle initiative, idéale pour sensibiliser à l’importance de l’open source, de l’inclusivité, de l’intersectionnalité et de la lutte contre les biais de genre. L’édition 2022 a quant à elle proposé un pas de côté avec le thème de la science-fiction : parfait pour se projeter dans un futur plus égalitaire.

Après 6 ans d’expérimentations, nous souhaitons partager avec vous, acteurs et actrices de la culture, de l’enseignement et de la recherche, quelques pistes pour insuffler plus de parité et de diversité sur Wikipédia, en sciences et ailleurs !

Téléchargez ce guide, partagez-le auprès d'autres acteurs de la culture et de la culture scientifique, lancez-vous sur Wikipédia et racontez-nous votre expérience !


Cliquez sur l'image pour découvrir le guide :


Ce guide a été réalisé par Amandine Kuhn et Sam Lefebvre, étudiants du Master de Communication et Culture scientifiques et techniques de l’Université Grenoble Alpes.

Un grand merci à tous nos partenaires depuis 2017, dont notamment : les Wikipédien.ne.s grenoblois.e.s, l'association Parité science, le Quai des savoirs à Toulouse, l'association Femmes et Sciences, l'association Wikimédia France et les sans pagEs.