Full 5510290600 523429d3bd b

Communauté

Science F(r)ictions

Cycle Space Opera #6 - Les personnages au cœur de l'intrigue

Publié par Marion Sabourdy, le 26 mars 2018   970

Xl 33560193033 b045a3ea9c o

En 2017 et 2018, le Labo des Histoires Auvergne-Rhône-Alpes propose une saison intitulée "Raconte-moi le futur". Dans ce cadre et parmi d'autres ateliers et événements, le Labo s'est associé à La Casemate pour proposer un cycle "Space Opera", animé par l'auteure de science-fiction Li-Cam. Je vous propose de suivre ce cycle à travers une série d'articles publiés au fil de l'eau (compilés dans ce dossier). Aujourd'hui, on esquisse le contours de nos personnages !

Avec cette 6ème séance, nous attaquons déjà la deuxième moitié du cycle space opera ! Certains prologues sont presque achevés, à l'image de celui que nous lit Justine pour démarrer la séance. Après cette lecture, chacun affiche sa mind map, créée lors de la séance précédente, sur un panneau. C'est là que seront résumés les éléments clés de chaque histoire. Et pour l'instant, il manque encore une pièce importante du puzzle dont Li-Cam a décidé de parler aujourd'hui : les personnages !

Li-Cam distribue les panneaux sur lesquels les participants vont coller leurs mind maps

La dizaine de participants du cycle space opera joue le jeu !

Les héros de l'histoire

Entrons donc dans notre "Laboratoire de sciences humaines" pour étudier la place des personnages au sein de l’intrigue. On commence avec les citations de deux auteurs de science-fiction. “Les romanciers sont dépassés par leurs personnages” nous dit Pierre Bordage. “Les personnages semblent réels, vivants. La complexité de leur psychologie contribue à faire naître une science-fiction à dimension humaine” semble lui répondre Robert Charles Wilson, à propos de son roman Spin.

Pourtant, selon Li-Cam, pendant longtemps, la science-fiction ne mettait pas en valeur ses personnages. Ceux-ci étaient sans saveur, peu crédibles. Ils n’étaient qu’un prétexte pour montrer l’univers créé par l'auteur. Mais vers la fin des années 1970, l'apport des sciences humaines a permis de faire évoluer la production science-fictive jusqu'à arriver, à l'orée des années 2000, à des œuvres où les personnages et leur psychologie sont sur le devant de la scène, à l'image de Spin, un roman choral se déroulant sur une trentaine d'années, qui décrit l'impact d'une catastrophe sur la psychologie humaine.

Résumé de Spin : "Une nuit d'octobre, Tyler Dupree, douze ans, et ses deux meilleurs amis, Jason et Diane Lawton, quatorze ans, assistent à la disparition soudaine des étoiles. Bientôt, l'humanité  s'aperçoit que la Terre est entourée d'une barrière à l'extérieur de laquelle le temps s'écoule des millions de fois plus vite. La Lune a disparu, le Soleil est un simulacre, les satellites artificiels sont retombés sur Terre. Mais le plus grave, c'est qu'à la vitesse à laquelle vieillit désormais le véritable Soleil, l'humanité n'a plus que quelques décennies à vivre… Qui a emprisonné la terre derrière le Bouclier d'Octobre ? Et s'il s'agit d'extraterrestres, pourquoi ont-ils agi ainsi ?"

Mais que signifie la psychologie, dans un roman ? Comment créer des personnages qui donnent l'illusion de la vie et surtout, qui soient diverses et non des copies de l'auteur ? Li-Cam nous invite à réfléchir à trois aspects de la psychologie de nos personnages : leur personnalité, leur passé et leurs relations aux autres.

Test de personnalité

Pour nous aider à créer des personnages avec des personnalités crédibles, Li-Cam nous invite à nous intéresser à des tests de personnalité et des outils d'évaluation psychologique utilisés par des cabinets de recrutement, comme le "Myers-Briggs Type Indicator" (ou MBTI).

Ils permettent notamment de différencier 16 personnalités récurrentes, dans la population, selon différents axes :

  • Orientation de l’énergie : introversion / extraversion
  • Perception : sensation / intuition
  • Jugement : pensée / sentiments
  • Mode de vie : jugement / perception

Bien sûr, ces différents axes sont à prendre avec nuance car la personnalité d'un être humain est complexe et peut changer tout au long de la vie. Par exemple, les enfants sont souvent extravertis, dans la sensation et les sentiments et font plus confiance à leur perception plutôt qu'à leur jugement (qui est en cours de construction). Mais à l'adolescence (un âge souvent utilisé en science-fiction) puis à l'âge adulte, cette personne pourra devenir plus introvertie et réfléchie. Ainsi, un auteur peut s'inspirer des résultats de ces tests de personnalité (comme celui-ci) pour construire celle de ses personnages. Commandant, ingénieurs, mécanos, scientifiques... Chaque personnage doit avoir une personnalité liée à sa mission !

Façonné par son passé

Une autre manière de caractériser son personnage est de regarder du côté de son passé. Quelles épreuves a-t-il ou elle traversé, comment y a-t-il réagi, a-t-il été brisé ou au contraire, en est-il ressorti grandi ? Peut-être a-t-elle une quête, qu'elle va devoir suivre...

Une dynamique collective

A côté de sa personnalité et de son passé, un troisième aspect est susceptible de forger le caractère du personnage : ses liens avec les autres et la dynamique de ses relations :

  • relation de type maître / élève
  • relation antagoniste (compétition, guerre...)
  • relation affective (parents / enfants, couple...)

On a souvent l'image de l'auteur qui "copie-colle" des personnes de son entourage pour les transformer en personnages de ses romans. Li-Cam, elle, préfère s'inspirer des dynamiques qu'elle observe entre les gens qui l'entourent, pour imaginer comment ses personnages pourraient interagir entre eux.

La fiche personnage

A la lumière de tous les éléments imaginés sur un personnage, Li-Cam nous présente ensuite un exemple de fiche personnage, créée spécialement pour notre cycle, celle de "Matt Black" :

Nous avons ensuite créé collectivement (et à l'oral), les fiches de deux autres personnages : la sœur de Matt Black et la capitaine du vaisseau dans lequel Matt va embarquer, pour tenter de découvrir les circonstances de la mort de ses parents. Les participants se répondent du tac-au-tac, avec humour et imaginent un passé à ces personnages d'un soir, des liens, des motivations, des personnalités hautes en couleur. Si le résultat ressemble un peu aux "Feux de l'Amour galactique", il s'agissait surtout d'un bon exercice pour nous montrer la richesse qui peut émerger de la création de fiches personnages, pour la construction de l'intrigue. Et bien sûr, ce qui marche pour des humains peut marcher pour... des aliens !

Comme d'habitude, les participants repartent avec des "devoirs" : créer une fiche personnage. Lors de la prochaine séance, nous nous intéresserons au schéma narratif !

>> Crédits : image principale de Paul Hudson (Flickr, licence cc), fiche personnage par Li-Cam et autres images par Marion Sabourdy