Full 5510290600 523429d3bd b

Communauté

Science F(r)ictions

Les laboratoires secrets dans la culture pop - #NuitChercheurs

Publié par Marion Sabourdy, le 30 novembre 2020   520

Xl gli9j2lyxntri8xd3qwn

Vendredi 27 novembre se tenait la 16ème Nuit européenne des chercheur·es, sur le thème des « petits secrets nocturnes », cette année entièrement en ligne, conditions sanitaires obligent. Au milieu d'un riche programme porté par 13 villes françaises, l'Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes (*), portait l'événement pour Paris et organisait une soirée émaillée de rencontres avec des chercheurs, d'activités et d'ateliers de discussion.

Pour clore la soirée était organisée une rencontre autour des laboratoires secrets de la culture populaire, à laquelle j'ai eu la chance de prendre part, en compagnie de Roland Lehoucq (astrophysicien au CEA et grand vulgarisateur mixant science et fiction) et François Millet (couteau-suisse au Dôme de Caen et passionné de BD et autres comics) et animée par Marie Daniele (médiatrice scientifique à La Rotonde de Saint-Etienne) et Matteo Merzagora (directeur scientifique du groupe Traces).

Le laboratoire du Dr Arliss Loveless dans Wild Wild West  (1999) - quelle idée d'installer une serre dans un canyon de l'Ouest américain !!

La rencontre en quelques mots : "Comment les films, séries et BD parlent de la recherche, et surtout quels mystères l’entourent-elle ? Où sont cachés les laboratoires de recherche les  plus secrets ? Quelles recherches y sont les plus souvent menées ? Qui sont les briseurs de secrets ? Dessinons collectivement le secret dans la recherche dans la culture populaire au travers d’un moment participatif et convivial en immersion dans vos références culturelles préférés !"

Ensemble et en nous appuyant sur des contributions du public (voir le padlet sous la vidéo), nous avons listé quelques localisations insolites de laboratoires secrets cachés dans des films, séries, dessins animés, jeux vidéo : sur d'autres planètes, sous terre, sous l'océan, dans le sous-sol de maisons et manoirs, dans un camping-car, dans un radiotélescope... Nous avons en particulier noté l'évolution de ces laboratoires et des menaces qui s'y trouvent, suivant les époques, comme un miroir des craintes de chaque décennie.

Poison Ivy et une de ses plantes (Batman & Robin, 1997)

Pour ma part, j'ai pu évoquer avec un plaisir non dissimulé les laboratoires et bases secrètes vus dans différents James Bond (Goldeneye, Au service secret de sa majesté...), Wild Wild West, Batman, le jeu vidéo Doom et autres productions culturelles et relayer des propositions de savants fous, sorcières et autres chercheuses machiavéliques lancées par plein de gens sur Twitter. 

Merci à toutes et tous pour vos idées et un grand merci à l'ESPGG et au Groupe Traces pour leur invitation et l'organisation :)

Découvrez la rencontre


Le padlet 

Pour donner à voir ces laboratoires mystérieux et ces bases secrètes, l'ESPGG avait conçu ce padlet, sorte de cartographie participative qui s'est enrichie des contributions des participants et des publics, en marge de la rencontre (cliquez sur l'image ou ici pour le découvrir et poster vous aussi des exemples de labos secrets).



En bonus : La pop culture dans l'œil des expert·es !

6 doctorant·e·s de Saint-Étienne, Lyon et Clermont-Ferrand décryptent les sciences qui se trouvent dans des films ou séries : IA, chimie, laser,... Cette soirée a été réalisée par La Rotonde (Saint-Etienne) grâce à l'appui de Science Animation (Toulouse), association à l'origine des Soirées Cult. Ce projet est également soutenu par le Ministère de la Recherche.



Note

(*) Soirée organisée par l’ESPCI Paris, l’Université PSL et TRACES, et soutenu par la Commission européenne, la Région Île-de-France, le Ministère de la Culture et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.