Communauté

Science F(r)ictions

Libération

Publié par Laura Schlenker, le 20 janvier 2022   220

Ce texte a été composé par les étudiants du master stratégies digitales et nouveaux médias de Sciences Po Grenoble lors d'un atelier d'écriture créative "Paroles de roches, pierres et fossiles"  animé par Laura Schlenker de la Fabrique média au Muséum de Grenoble, dans le cadre du projet "Minéraux et Fictions ».  Retrouvez tous les  textes des participants dans ce dossier.


Libération

Cette nuit, j’ai rêvé de ce moment, cet instant où tout a commencé à basculer pour moi. Cet instant où, telle une âme tourmentée, je tentais de fuir l’irréel, la vague blanche, pour trouver une terre qui voudrait bien de moi.
Cet instant où un vent salvateur me décrochait d’un arbre ordinaire, composant d’une luxuriante et verdoyante forêt, pour me déposer sur un sol meuble.

Mais j’ai rapidement douté : est-ce la fin ? Vais-je souffrir ? Combien de temps ce supplice durera ? La folie me guettait, cette pure création d’un esprit brut et tourmenté.
Puis j’ai compris. Lentement, je sentais chaque petite particule de terre, de sable, de boue, me recouvrir peu à peu. Je sentais cette couche de matière m’envelopper dans un cocon protecteur. Mon esprit s’apaisait, lentement.

Je tombais dans une sorte de léthargie, un songe qui me semblait sans fin, mais je me sentais en paix. Serein. Apaisé.
Combien de temps suis-je resté ainsi ? Je n’en ai aucune idée. J’avais perdu toute notion du temps. Je ne faisais plus la différence entre l’aube et le crépuscule. Je ne sentais plus le souffle du vent, cette force qui avait pourtant chamboulé mon existence même.

Et d’un seul coup, un geste vif, jeune qui me saisit.
Me ramène avec elle.
Des bruits inconnus, des secousses terrifiantes. Une obscurité oppressante.
Puis d’un seul coup la lumière.
Le choc.
J’étais une autre personne. Sèche, brute, rigide.
Au côté de semblables, sous une lumière douce, je sentais que l’on m’observait. On louait mes formes pures.
Mes contours géométriques.
On me qualifiait d’œuvre d’art.
De merveille de la nature.


Texte et photographie Rémi Vallet
collection du Muséum de Grenoble