Communauté

Science F(r)ictions

Message pour là-haut

Publié par Laura Schlenker, le 20 janvier 2022   450

Ce texte a été composé par les étudiants du master stratégies digitales et nouveaux médias de Sciences Po Grenoble lors d'un atelier d'écriture créative "Paroles de roches, pierres et fossiles"  animé par Laura Schlenker de la Fabrique média au Muséum de Grenoble, dans le cadre du projet "Minéraux et Fictions ».  Retrouvez tous les  textes des participants dans ce dossier.


Message pour là-haut

Cette nuit, j’ai rêvé qu’il y avait quelqu’un là-haut. 

À force de brouter inlassablement ce même fond vaseux, je m’ennuyais. Perdu au milieu de ce désert de sable, je refais les mêmes trajets. Distrait lors de l’un de mes ratissages, j’ai commencé à m’intéresser au curieux théâtre qui se jouait au-dessus de moi. Au fur et à mesure de mes observations, je constatais l’apparition d’un horrible sentiment derrière ma carapace d’indifférence. J’ai l’affreuse impression que je ne suis rien, que je ne serais jamais rien d’autre que rien. Juste un ver qui gigote au fin fond de l’existence.

Maintenant, je commence à comprendre les cycles. Quand l’obscurité gagne le fond, je me sens plus seul que jamais. Mais lorsque je sens la douche de chaleur caresser ma peau, je frissonne d’angoisse à l’idée qu’il n’y ait vraiment personne d’autre. 

Pour le prochain cycle sombre, je ne resterai plus à me terrer dans mon trou, me protégeant de je ne sais quoi. 

Pour le prochain cycle sombre, je sortirai du sable pour autre chose que me nourrir.

Pour le prochain cycle sombre, je déambulerai à ma guise jusqu’à ce que j’en meure.

Et mes traces, telles qu’elles seront ancrées dans le sol,

Laisseront mon murmure aux personnes de la surface. 


Texte et photographie Romain Bollaert
collection du Muséum de Grenoble