Full 5510290600 523429d3bd b

Communauté

Science F(r)ictions

Voir derrière le masque : imaginaires multisensoriels de Daredevil à Batman - Echosciences chez RCF Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 28 novembre 2019   210

Xl 3qa

Depuis la rentrée 2019, RCF Isère offre du temps d'antenne à Echosciences Grenoble, tous les jeudis à 12h05, dans "l'Echo des médias" des "Midis RCF" présenté par Nicolas Boutry.  L'occasion de vous parler des derniers contenus intéressants partagés par les membres d'Echosciences. Retrouvez toutes les chroniques dans ce dossier !

Retrouvez la chronique du 28 novembre, par Marion Sabourdy, en son et en texte ci-dessous :


Sur RCF Isère, c’est l’heure de retrouver l’Echo des médias. Aujourd’hui, Marion Sabourdy nous présente les dernières nouvelles d’Echosciences Grenoble. Bonjour Marion.

Bonjour Nicolas !

Alors Marion, pour cette chronique, direction la science-fiction, ou plus largement, le monde des imaginaires...

Oui, Nicolas. Aujourd’hui, je vous propose de plonger dans les pages des comic books et dans l’écran de cinéma, avec l’article de Clément Pelissier. Clément est Docteur en littératures, spécialisé en recherches sur l’imaginaire. Suite à la soutenance de sa thèse, il est maintenant conférencier dans ces domaines, mais aussi animateur de l’émission “Pop en stock France” sur Campus Grenoble.

Mais alors, de quels super-héros nous parle Clément ?

Dans son article, Clément s’intéresse à deux super-héros que vous connaissez peut-être, Nicolas : Batman et Daredevil. Alors, un petit rappel, si d’aventure vous avez vécu ces dernières années dans une grotte avec des chauve-souris : Batman est un justicier qui défend la ville de Gotham grâce à une maîtrise des techniques de combat et surtout tout un équipement de haute technologie. Daredevil, lui aussi, est un justicier masqué, très fort à la bagarre. Mais sa particularité - assez unique dans le monde des super-héros - est d’être aveugle et d’avoir développé une acuité démultipliée de ses autres sens. Son alter-ego à la ville est Matt Murdock, un avocat respecté de New York.

Merci pour ce rappel, Marion. Et qu’est-ce qui intéresse Clément, chez ces deux justiciers ?

Clément s’intéresse aux sens de ces deux super-héros et en particulier à la mise en scène de la manière dont ils visualisent leur environnement. Dans les dernières scènes du film The Dark Night, Batman tire partie de toute une technologie de sonar basée sur des téléphones portables pour pouvoir percevoir ses ennemis dans l’obscurité. 

Daredevil, lui, a développé un “sens radar” qui lui permet d’appréhender son environnement avec précision. Ce sens est représenté dans les comic books par une onde concentrique, semblable au sonar des navires. 

Dans son article, Clément attire notre attention sur les effets visuels employés au cinéma pour représenter tout cela et sur les croyances véhiculées par ces personnages au sujet de la cécité, de l’acuité sensorielle et de la compensation d’un handicap. Il se base sur de nombreuses publications scientifiques qui étudient la perception de leur environnement par des personnes aveugles.

Et que disent les sciences sur ces sujets ?

Tout d’abord, et même si ça vous paraît peut-être contre-intuitif Nicolas, les personnes aveugles ne développent pas de manière magique leurs autres sens. En revanche, il y a une capacité bien réelle, chez elles, y compris quand elles sont aveugles de naissance, d’être hyper-attentives aux différents stimuli les entourant pour se créer des images mentales du monde. Finalement, c’est à cela que le “sens radar” de Daredevil pourrait ressembler : une hyper-attention à son environnement qui lui permet de compenser son handicap visuel.

Pourtant, au cinéma, ce “sens radar” est plutôt représenté comme un équivalent de l’écholocation des dauphins ou des chauve-souris. Sauf qu’à aucun moment Daredevil n’émet de son pour en récupérer l’écho afin de localiser des objets ou des malfrats. Et Batman non plus, malgré son nom… Un comble !

Il me semble pourtant que certaines personnes aveugles peuvent avoir recours à l’écholocation...

Vous avez raison Nicolas. Clément en parle d’ailleurs dans son article en s’appuyant même sur une vidéo d’une personne aveugle de naissance, Daniel Kish, qui arrive à s’orienter avec une technique bien particulière. Il produit des clics grâce à sa langue. Les échos de ces clics se répercutent sur les objets autour de lui et lui reviennent aux oreilles. Il peut ainsi se déplacer et même faire du vélo en autonomie ! C’est lui, le véritable super-héros ! En bref, je vous invite à lire cet article très fouillé et à écouter les dernières conférences de Clément qui sont aussi publiées sur Echosciences.

Merci Marion. Et du côté de l’agenda, vous avez un événement sympa à nous proposer ?

Oui, Nicolas et je resterai dans le thème, avec une chouette conférence intitulée “Les Dieux égyptiens dans la culture geek”, par Arnaud Quertinmont, Conservateur du département Egypte / Proche-Orient au Musée Royal de Mariemont. Si vous aimez les films Stargate, la Momie, X-Men Apocalypse ou encore le jeu vidéo Lara Croft, cette conférence est faite pour vous Nicolas. Ca se passe le 7 décembre à 15h à la Faculté de médecine et de pharmacie de Grenoble, à l’initiative de la très dynamique Association Dauphinoise d’Egyptologie Champollion.

[edit du 30/11 : en raison du mouvement de grève du 5/12, cette conférence est annulée]

Où est-ce qu’on peut trouver tous ces contenus ?

Ils sont disponibles dans la communauté Science F(r)ictions sur Echosciences, un blog pour partager notre passion pour le futur et l’imaginaire !

>> Photo : Christopher Fausten (@christopher_rcf)