Full saisonplanete2

Communauté

Une Saison...

Faune-Isère a 10 ans !

Publié par Lpo Aura Délégation Isère, le 16 juillet 2020   500

Xl unnamed

Faune-Isère est la plateforme collaborative de saisie d’observations naturalistes gérée par la LPO Auvergne-Rhône-Alpes délégation Isère. Créée en avril 2010, elle fête cette année ses 10 ans d’existence. Retour sur l’évolution de cette base de données qui atteindra prochainement les 3 millions de données.

La plateforme Faune-Isère a vu le jour en avril 2010. Depuis, les naturalistes, qui jusqu’alors notaient leurs observations sur des carnets de terrain et transmettaient leurs informations à la LPO, peuvent donc utiliser une base de données collaborative pour la saisie de toutes leurs données faunistiques.

Et le succès a été immédiat : de moins de 60 observations de terrain recueillies en moyenne par jour entre 1980 et 2010, ce sont, dès l’ouverture de la plateforme en 2010, plus de 500 données en moyenne qui ont été saisies quotidiennement.

La plupart des données sont récentes : plus de 75 % d’entre elles datent d'après 2010. Mais les données d'archives ont aussi été intégrées, ce qui explique notamment des observations d'amphibiens (tritons crêtés, palmés et alpestres) à Brié-et-Angonnes le 29 mars 1908 !

Afin de faire évoluer la plateforme, l’ouvrir à d’autres espèces (notamment les invertébrés) et permettre l’échange de données entre professionnels, des partenariats ont été mis en place, notamment avec les gestionnaires d'espaces naturels (Espaces naturels sensibles, Réserves...) ou des structures qui œuvrent sur un territoire donné. Aujourd’hui, plus de vingt partenaires participent au projet Faune-Isère.

Depuis 10 ans, le nombre de contributeurs sur la plateforme Faune-Isère ne cesse de croître. Qu’ils soient naturalistes chevronnés ou observateurs débutants, tous ont en commun l'envie de transmettre leurs connaissances. Ils sont aujourd'hui près de 5000 inscrits sur Faune-Isère. À l'occasion du programme "Confinés, mais aux aguets" lancé par la LPO France lors du confinement en mars 2020, de nouveaux observateurs ont alors rejoint la plateforme collaborative : 10 % des jardins de toute la base de données ont été créés en cette période, et le nombre de données saisies dans les jardins a augmenté de 150 % entre mars 2019 et mars 2020.

Afin de recenser des informations solides et des observations certifiées, l’ensemble des données collectées sont validées par une équipe de bénévoles de la LPO qui vérifient chaque observation saisie.

La plateforme évolue d’année en année et la LPO investit sur fonds propres pour sans cesse l’améliorer. Par exemple, en août 2012, le module "mortalité" est apparu. Il permet de signaler les animaux morts et les causes des décès si elles sont visibles (prédation, écrasement…) et ainsi d'agir en faveur de la réduction des points de conflits (notamment pour limiter les écrasements sur la route).

Et en 2014, c’est l’application Naturalist qui est créée. Il est alors possible, en disposant d'un smartphone Android, de saisir les observations directement sur le terrain. Avec cette application, le nombre de données saisies continue de croître en moyenne de 15 % par an !

Toutes ces évolutions techniques, couplées au nombre d’observateurs croissant, amène la plateforme, le 5 mai 2014, à atteindre son premier million de données, avec l’observation d’un étourneau sansonnet. Le 26 janvier 2018, les 2 millions de données sont atteints avec une donnée de grande aigrette ! À l'aube de l'été 2020, ce ne sont pas moins de 2 800 000 données qui sont renseignées dans la base. Quelle donnée nous fera franchir le cap des 3 000 000 ?

Et puis Faune-Isère est bien entendu associée aux bases de données des départements voisins. En Auvergne-Rhône-Alpes, plus de 18 millions de données sont hébergées et servent quotidiennement à estimer l'état de la biodiversité régionale.

Nous remercions aujourd’hui, pour les 10 ans de Faune-Isère, tous les observateurs et tous les bénévoles vérificateurs des données qui, chaque jour, font vivre cette plateforme et nous permettent au quotidien d’agir en faveur de la nature sauvage !

Car la connaissance est notre meilleur atout pour protéger la biodiversité, il est important d’enrichir continuellement cette base de données.

Pour les débutants qui souhaitent se familiariser avec cette plateforme, des tutoriels sont disponibles sur la chaîne YouTube de la LPO de l’Isère.