Full saisonplanete2

Communauté

Une Saison...

Sciences participatives de l’environnement à Grenoble

Publié par Audrey Korczynska, le 4 octobre 2019   230

Xl bouquetin

Que vous soyez expert, amateur, ou simplement passionné de la faune et la flore qui vous entoure, votre aide pourrait être utile à l’avancée scientifique. Comment ? Grâce aux sciences participatives. La science dite participative, aussi appelée science citoyenne, est un programme où tout public est invité à collecter des données pour des études scientifiques. L’objectif est de produire des connaissances dans le domaine de la biodiversité. Des habitats au recensement de diverses espèces, il devient ainsi possible de réaliser des inventaires approfondis et dressés collectivement.


Certains organismes isérois de l’environnement et de la biodiversité proposent ce type de programme :

  • Faune Isère :  les naturalistes ont la possibilité d’inscrire leurs observations, de les partager à la communauté et de les conserver. Ils disposent également d’atlas communaux et de cartes où sont réparties les espèces locales.
  • Rosalie et Gretia : la Rosalie (Rosalia Alpina) est un insecte pas toujours facile à repérer. C’est pourquoi, depuis 2014, l’enquête du Gretia a été lancé afin de récolter des données sur cette espèce vivante.
  • Parc des Ecrins : le parc national a lancé un appel pour observer 2 espèces bien précises au sein même du parc : les bouquetins marqués et les lagopèdes alpins. Si vous en croisez lors de vos promenade, rendez-vous sur le site internet des Ecrins pour partager votre expérience.
  • CPIE du Vercors : la CPIE du Vercors propose aux habitants et au randonneurs de récolter des informations sur des petites zones humides rencontrées dans le Vercors.   

En plus de ces programmes locaux, on retrouve également une multitude de programmes nationaux auxquels participer. Pour avoir un aperçu de ce qui est proposé, voici quelques ressources :


Article préparé par Angélique Carrara.

photo de couverture tirée de https://carto.fauneauvergnerho... par Yoann Peyrard (Bouquetin des Alpes