Pour un Conservatoire du patrimoine Informatique par ACONIT

Lg aconit

La collection d’informatique la plus importante d’Europe va-t-elle disparaître ?

Depuis trente ans, ACONIT s'est donné pour objectif de préserver notre patrimoine informatique grâce à des bénévoles rejoints par trois salariés avec pour ambition de créer le musée de l'informatique et du numérique en France.

Victimes de notre succès, nos locaux ne répondent plus à l’évolution de nos collections, nos moyens humains et financiers traditionnels ne sont plus suffisants pour assurer notre mission.

C'est pourquoi, aujourd'hui, nous faisons appel à vous pour assurer la pérennité du projet.

Le site ACONIT, avec ses bases de données, galeries et parcours, issus des collections informatiques réunies à Grenoble, reçoit plus de 200 000 visites par an, du monde entier. Elles confirment le besoin d’enracinement, de connaissance et d'acculturation aux fondamentaux de l’informatique et du numérique.

Nous sommes fiers de la participation de notre région, de la conscience de ses acteurs qui ont fait tous ces dons depuis 1985, afin que vive un "Conservatoire de l’informatique". Depuis 3 ans cette initiative a mobilisé un collectif national d’associations maillant les territoires, un apport innovant au plus près des citoyens, des enfants comme des étudiants, pour leur permettre de s’inclure dans cette évolution.

Votre soutien est extrêmement précieux pour ce centre unique en France, ouvert sur l’Europe.

ACONIT, c'est trois salariés, trente bénévoles qui s'engagent pour sauvegarder, protéger, transmettre et rendre accessible au plus grand nombre : ancrer les connaissances, réunir en un lieu les collections, mettre en synergie et mutualiser, c’est une réponse économique à la valorisation des richesses du pays.

Chaque collectivité territoriale bénéficiera de la puissance de ce centre au service d’un réseau ouvert, en capacité de construire et diffuser des expositions de qualité qui mettent en scène les apports locaux et nationaux à l’informatique et au numérique.

La campagne sur le site HelloAsso