Tri'O'Togo

Lg togo

Nous sommes 3 étudiantes en 1ère année d'école d'ingénieur au sein de Grenoble INP-Pagora.

Ensemble, nous avons décidé de monter un projet à Tsévié et Ativimé (Togo) : sensibiliser la population, collecter les déchets aussi bien organiques que ménagers, les trier et composter ceux étant organiques afin d'améliorer l'agriculture locale et en faire profiter les villages aux alentours. Le but étant le partage des connaissances et la mise en place d'un système convenant à la population locale.

L'ampleur de ce projet ne nous effraie pas et stimule au contraire notre motivation !

Cependant, par les temps qui courent il est difficile d'obtenir les fonds nécessaires à la création du centre de tri, c'est pourquoi nous comptons sur votre soutien !

Afin de mieux nous connaître et comprendre notre ambition, voici quelques questions auxquelles nous avons répondu :

Pourquoi avoir choisi le Togo ?

La population, souvent dans le besoin, est ouverte et prête à accueillir notre projet. Préalablement sensibilisée sur la revalorisation des déchets, nous comptons les informer davantage afin que leurs villages demeurent plus sains en éloignant certaines maladies provoquées par la présence des déchets. De plus, l'agriculture se porte mieux lorsqu'on dissémine du compost sur les champs, ce qui serait une aubaine pour les villageois.

Comment se passera la vie au Togo ?

Nous restons sur place pour une durée de 7 semaines (arrivée le 8 juin 2015). Afin d'avoir des repères dès le 1er jour, nous passons par une association : VIP-Togo qui se charge de nous loger chez l'habitant durant la semaine. Nous serons constamment avec la population locale, ce qui nous permettra de découvrir leur culture et mode de vie. L'association nous permettra par ailleurs de mettre en place ce projet étant donné qu'elle connait les besoins des villageois.

Et dans le futur ?

Même si nous restons sur place pour une durée limitée, nous comptons bien pérenniser le centre de tri ! Nous allons monter une association afin de recruter de nouveaux étudiants qui continueront, voire agrandiront le projet en partant l'année suivante. Le but étant d'améliorer l'hygiène de vie et l'agriculture durablement et de donner envie de contribuer à ce projet par les villages voisins.