Montagnes les plus insolites du monde : le top 5 !

Publié par Sandy Aupetit, le 25 avril 2023   640

Il existe sur notre Terre de nombreuses merveilles et nos chères montagnes en font partie. Voici un classement des 5 montagnes les plus insolites situées dans différents coins du monde. Venez découvrir la montagne qui a inspiré le film avatar, des montagnes de toutes les couleurs…

1 / Les montagnes arc-en-ciel de Chine

Photo des montagnes arc-en-ciels - Crédits : Thongchai S.

Les montagnes arc-en-ciel est le surnom donné aux sommets du parc géologique national de Zhangye Danxia.  Ces roches sédimentaires sont le résultat d’un phénomène géologique. 80 millions d’années en arrière, la zone était occupée par des lacs dans lesquels des sédiments se sont accumulés créant de nombreuses couches de grès. Il y a 20 millions d’années, la rencontre des plaques Indienne et Eurasienne fit soulever les strates sédimentaires donnant forme à ce que l’on appelle des plis monoclinaux. Les couleurs insolites et formes de ses montagnes ont été dévoilées par l’érosion, la pluie et le vent. Sa composition minéralogique est en partie responsable de sa gamme de couleur comme l’oxyde de fer qui lui donne sa couleur rouge.

2/ Les cheminées de fées de Cappadoce

Photo des cheminées de fées de Cappadocce- Crédits : Ji-Elle

Les cheminées de fées sont caractérisées par des colonnes de pierre friable surmontées d’une pierre plus dense et résistante à l'érosion, ce qui leur donnent le surnom de “demoiselles coiffées”. Elles se sont formées à travers l’érosion de couche d’ignimbrites (roche formée de débris de lave acide issus d’une nuée ardente, soudés avant leur refroidissement). 

La forme des cheminées est intrinsèquement liée à sa composition chimique, le “chapeau” protège les couches inférieures des éléments. Sur les cheminées de Cappadoce on distingue 3 couches :  une couche supérieure plus foncée, dense et résistante à l’érosion; une couche intermédiaire claire et moins résistante, le tout sur une couche basale. La taille uniforme des cheminées donne son authenticité au parc.

3/ Les montagnes de la forêt de Zhangjiajie

Photo de Zhangjiajie - Crédits : Kuruman

D’après le gouvernement chinois, c’est le parc national forestier de Zhangjiajie qui aurait inspiré James Cameron pour son film Avatar. Celui-ci comporte 800 rivières, une végétation riche, des espèces rares et 3 000 pics, dont le plus grand nommé “Roc de Jinbian” mesure 350 mètres de haut. Son paysage fantasmatique est dû à un long processus. Il y a 380 millions d’années, suite à l’abaissement de la croûte terrestre, la région du Sud-Ouest d’Hunan se retrouve envahie par la mer.  La zone Wulingyuan, moins submergée, a amassé boue et graviers emportés par les eaux. Au fil du temps, le mélange c’est solidifié donnant du grès quartzeux d’une épaisseur pouvant atteindre des milliers de mètres. Ce sont les mouvements de l’Himalaya qui ont, pour beaucoup, donné naissance aux magnifiques pics de Zhangjiajie, âgés de 7 millions d’années. La force de la pluie et du vent a permis de sculpter la forme si particulière de ces pics. La forêt minérale de Zhangjiajie, zone de 398 km2 est inscrite depuis 2015 comme géoparc mondial de l’Unesco.

4/ Bungle Bungle

Photo de Bungle-Bungle - Crédits : Nichollas Harrison

Bungle Bungle, ou “Erreur Erreur” en français, est une formation rocheuse majeure du parc national de Purnululu dans la région de Kimberley en Australie. Outre son nom comique, on peut souligner sa forme caractéristique en “ruches de guêpes”, dû à une combinaison d’activités sismiques et aux vents arides du désert de Tanami. La montagne doit sa couleur à l’accumulation de sédiments dans le Bassin Rouge, il y a environ 350 millions d’années. La tribu de Gija (ou Kija)  possède symboliquement le site, ils sont assistés par le département de l’environnement pour la conservation du site.

5/ Ailao YuanYang

Photo de Ailao YuanYang - Crédits : David Stanley

Ailao YuanYang ou “les escaliers vers le ciel” sont de simples collines, pouvant atteindre 1800 mètres. Elles ont été taillées il y a plus de 1 000 ans par les Hani et les Si surnommés les sculpteurs de la montagne ! Ces rizières en terrasse offrent un paysage spectaculaire entre décembre et mai, quand elles sont gorgées d’eau. La culture en terrasse permet un rendement plus élevé du fait de l’augmentation de la surface labourable. Cela permet au peuple montagnard ou insulaire de répondre à leurs besoins nutritifs. Le site est classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 2013.

Article rédigé par Mathilde Reix et Karim Demain

Sources


Cet article a été rédigé par les étudiant·e·s suivant l'enseignement transversal "Vulgarisation scientifique et écriture journalistique" proposé à l'Université Grenoble Alpes (UGA). Cet enseignement est encadré par Sandy Aupetit, chargée de médiation scientifique à l'UGA et Laura Schlenker, professeure associée au Master CCST de l'UGA et co-fondatrice de La Fabrique Média.


Cet article vous a plu ? Retrouvez ici l'intégralité de
"Need'info : le webzine étudiant 100% sciences !"