Atelier de la CST n°3 : La BD au service de la vulgarisation

Publié par Anais Chery, le 12 mars 2018   690

Xl uga atelier

Raconter les sciences en images, décrire sa vie de chercheur ou illustrer des concepts scientifiques sur un ton souvent comique et décalé… Et si on utilisait la bande dessinée ?

Résumé de l'atelier

Le 6 mars 2018, Diane Ranville, auteur et scénariste de bande dessinée, a accompagné les 19 participants dans les bonnes pratiques d’utilisations de la BD. Vous pouvez retrouver ICI sa fiche récapitulative sur les astuces pour réaliser une BD. Les participants se sont ensuite prêtés au jeu en réalisant leur BD numérique sur le logiciel Comic Life.

Présentation d'un laboratoire et de son équipe, les idées reçues sur le métier de chargé de communication, expliquer les conséquences du réchauffement climatique sur le Lagopède alpin, présenter son métier de chercheur en glaciologie...tout est permis ! En 1h, les participants ont trouvé des idées, imaginé un scénario, apprivoisé le logiciel, puis se sont lancé dans la confection de leur BD.

Voici un aperçu de leurs créations :

 


Communiquer en s'amusant

La BD permet de faire des synthèses, un entrée en matière plus facile avec un langage permettant d'atteindre des publics que nous n'avons spécialement l'habitude de rencontrer. Elle peut être une nouvelle manière de parler de science.

Je me suis d'ailleurs prêtée au jeu pour tenter d'apporter des éléments de réponse (en BD bien sur) à la question suivante : Pourquoi utiliser la BD dans la communication ?

Envie d'en savoir plus ? Je vous mets quelques liens (il y en a pleins d'autres) :