Atelier « Initiation à l'optique »

Publié par Lab Junior Yannick Sonnefraud, le 3 juillet 2019   340

Xl 2019 07 03 11 33 27 diaporama powerpoint    pr sentation1

Le mercredi 12 juin 2019, au collège Lucie Aubrac-Géants de La Villeneuve à Grenoble, dans le cadre des ateliers du Lab Junior, 8 élèves d'école primaire ont participé à un atelier « Initiation à l'optique », animé par Guillaume Bachelier, enseignant-chercheur à l’Institut Néel (CNRS-UGA), et Simone Bomchil, enseignante à la retraite.

Qu’est-ce que la lumière ?  Comment se déplace-t-elle ? Comment voit-on un objet, les différentes couleurs ? Le cinéma 3D comment ça « marche » ?  Autant de questions, sources de réflexion initiale pour les participants, répartis en petits groupes qui vont tenter de trouver leurs réponses grâce à leurs expériences et fabrications.

Dans un premier temps, c’est Guillaume qui intervient avec des illustrations et démonstrations expérimentales pour faire « toucher du doigt » ce qu’est la lumière : une onde qui se déplace en ligne droite… jusqu’à preuve du contraire ! Avec toutes les conséquences possibles : des fibres optiques jusqu’aux mirages.

Ensuite, place aux expériences et fabrications des participants avec Simone : un détour dans l’histoire avec la réalisation d’un « gobelet chambre noire » montrant la flamme de la bougie qui s’inverse sur le calque, puis un tour de magie pour « allumer » une bougie à distance derrière une plaque de plexiglas ! Les enfants revisitent aussi les arts plastiques en mélangeant des couleurs avec des lampes ou avec une toupie multicolore qui change de couleur quand elle tourne. Et enfin la fabrication de lunettes anaglyphes (vision en 3D) qui permettront à nos jeunes apprentis d’éprouver les frissons ressentis lors d’un voyage en train lancé à toute vitesse, tout comme si on y était !

Au fur et à mesure, les participants essayent d’expliquer ce qu’ils ont vu. Guillaume écoute, répond aux suggestions et aux multiples questions, explique… Mais parfois les participants prennent spontanément le relais et deviennent eux même les animateurs ! Comme un moment de grâce inattendu : l’école à l’envers… Objectif réussi, non ?

Tous repartent avec leur chambre noire, leur toupie, leurs lunettes et une expérience tant ludique que pédagogique.