Chirurgie bariatrique et obésité

Publié par Mathilde Chasseriaud, le 26 août 2016   4.3k

L’obésité est considérée comme une maladie résultant d’un désordre entre les processus de stockage et d’élimination de l’organisme. Selon l’OMS, une personne obèse est définie comme un individu ayant un Indice de Masse Corporelle supérieur ou égal à 30 kg/m2. Cet indice, oscillant pour un individu sain entre 18,5 et 25 kg/m2, peut être complété avec d’autres techniques pour mettre en évidence un état d’obésité comme la mesure du tour de taille ou des plis abdominaux.

L’obésité concerne le tissu adipeux et plus particulièrement les cellules le constituant ; les adipocytes, stockant l’énergie excédentaire. Lorsqu’ils atteignent leur capacité maximale, ils envoient un signal pour générer de nouvelles cellules adipeuses. L’obésité peut résulter de plusieurs facteurs : environnementaux, alimentaires, manque d’activité physique voire même de prédispositions génétiques (par exemple une mutation du gène codant pour la leptine, une hormone contrôlant la sensation de satiété).

Les traitements de l’obésité sont multiples. Ils consistent tout d’abord en une réduction de la prise alimentaire et à une pratique d’activité physique. Si cela ne fonctionne pas, des médicaments peuvent être ordonnés par les médecins et dans les cas d’obésité dite morbide (au-delà d’un IMC de 40kg/m2), une intervention chirurgicale peut être envisagée. C’est ce que l’on nomme la chirurgie bariatrique.

Une des techniques de chirurgie bariatrique se nomme le « Sleeve gastrectomy » et consiste à réduire la taille de l’estomac à l’aide d’agrafes, séparant celui-ci en deux parties, dont la plus grande est retirée. Pour illustrer, on pourrait prendre la métaphore des pinces reliant des œillets à un rideau pour les agrafes, disposés le long d’une tringle à rideau en guise d’estomac.

Cette technique permet ainsi de diminuer la quantité de nourriture à ingérer. Cependant, peu d’études ont été réalisées afin de connaître les résultats à long terme de cette intervention.