Départ pour la Norvège imminent !

Publié par Celine Figueiredo, le 22 février 2017   1.2k

Xl echosciences norvege csug

Une équipe du Centre Spatial Universitaire de Grenoble (CSUG) se prépare actuellement pour une mission d’observation des aurores polaires en Norvège du 26 février au 10 mars prochain.

L’objectif de cette expédition est de valider au sol une maquette optique de l’instrument ATISE avant son intégration au nanosatellite dont le lancement est prévu pour 2020. Le CSUG ayant pour objectif de former des étudiants de l'ensemble du site grenoblois aux contraintes du spatial, le capteur et le schéma optique de cette maquette ont été réalisés par des étudiants.

Cette mission en Norvège n'aurait pas pu voir le jour sans le soutien des mécènes du CSUG, en particulier Air Liquide et E2V.

L’équipe bravera donc la neige et le froid (les températures pouvant atteindre les -30 degrés) pendant une douzaine de jours à la quête d’aurores boréales. L’observatoire situé à Skibotn, dans le comté de Tromsø, est isolé, ce qui confère des conditions d’observation optimales, très au Nord et loin des lumières de la ville.

L'observatoire

L'observatoire

ATISE est le premier projet du CSUG. Il a pour objet scientifique la météorologie de l'espace, plus particulièrement l'observation des aurores boréales. L'instrument scientifique développé par le CSUG mesurera les spectres d'aurores polaires terrestres afin de mieux comprendre les dépôts de particules du vents solaire qui provoquent ces émissions lumineuses et les perturbations sur les systèmes technologiques.

Inauguré en septembre 2015, le Centre spatial universitaire de Grenoble a pour ambition de devenir un acteur central dans le développement de l’instrumentation spatiale miniaturisée en France et en Europe. Il se positionne comme une plateforme pédagogique, scientifique et technologique. Il vise à faciliter les interactions entre les acteurs de la recherche, de l'industrie et de la formation. Il fait partie des projets phares de la Fondation Université Grenoble Alpes.