Entretien avec Catherine Giraud, LPO AURA Isère

Publié par Echosciences Grenoble, le 14 avril 2020   830

Xl visuel catherine giraud

Depuis le 30 mars 2020, Echosciences Grenoble s'intéresse de près à l’impact du confinement lié à la propagation du COVID-19 sur la planète. En effet, dans le cadre de notre programmation culturelle Une saison pour la planète nous mettons à l'honneur les sciences de l’environnement et de la biodiversité. 

Nous allons donc interroger la communauté  des scientifiques et des acteurs de la CSTI lors d'entretiens téléphoniques sur des sujets variés : la pollution atmosphérique, la pollution sonore, la pollution lumineuse, l'observation des oiseaux, les animaux sauvages en ville ou encore la gestion des déchets. Tout cela afin d'apporter un éclairage sur ce qui se joue pour la planète en cette période de confinement.

Retrouvez l'entretien du 14/04/2020 par Laura Schlenker, sous forme de podcast ci-dessous.

Aujourd’hui, ce mardi 14/04/2020, j’ai rendez-vous avec Catherine Giraud, présidente du comité territoriale de la délégation Isère de la ligue de protection des oiseaux (LPO).

Bonjour Catherine, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer les principales missions de la LPO ?

Depuis 1 mois, l’activité humaine est réduite à cause du confinement lié au COVID-19. Peut-on observer l’impact de ce confinement sur la faune sauvage, et plus particulièrement sur les oiseaux ? 


Allons-nous devoir prendre des précautions particulières à la sortie du confinement pour protéger certaines espèces ? Et pour nous autres Grenoblois, devrons-nous veiller à la faune en zone de montagne lors de nos futures randonnées après le 11 mai ? 


Alors, comme de nombreuses structures, à la LP0, vous ne pouvez plus organiser d’activité de médiation avec le public. Qu’avez-vous mis en place pour poursuivre vos actions ? 


On parle beaucoup de la crise sanitaire en ce moment. Pensez-vous qu'elle peut déclencher une prise de conscience sur la crise de la biodiversité ? 


Liens :

Illustration :  Portrait de Catherine Giraud