#2 Margot et Mathéo, regard d'étudiants - Exposition "Au croisement des Ohms"

Publié par GEG, le 23 août 2023   350

Margot et Matéo, étudiants à Sciences Po Grenoble et l'INP de Grenoble, nous racontent leur rapport à l’énergie à travers le temps.  Découvrez leur témoignage !

"Dans tous les cas, il faut payer ! Avec la disparition des ressources, les prix vont être de plus
en plus élevés. On ne peut rien y faire." 

 "Quand ce n’était pas nous qui payions, ces sujets nous touchaient moins. On n’a pas un regard très objectif sur la question." 

Pour Margot et Mathéo, l'énergie est d'abord une notion qu'ils ont découvert durant leur cursus scolaire et notamment les cours de physique-chimie. Mais depuis qu'ils n'habitent plus chez leurs parents et gèrent leur propre facture énergétique, ils ont été en proie à une véritable prise de conscience. 

« Quand ce n’était pas nous qui payions, ces sujets nous touchaient moins. On n’a pas un regard très objectif sur la question. »

Ils voient donc aujourd’hui l’énergie avec un œil nouveau en intégrant la variable du prix qui engendre une réflexion nouvelle sur leurs usages du quotidien. Cette prise de recul les a amenés à redéfinir leurs pratiques et s’interroger sur leur consommation. Margot et Mathéo ont donc un profil socioénergétique économe [1]. 

Ainsi, s'ils avaient déjà le réflexe d'éteindre la lumière chez leurs parents, désormais ils prennent garde à espacer les machines à laver, gourmandes en énergie, préfèrent utiliser leur ordinateur à la place d'une télévision qui resterait inutilement en veille, adoptent une conduite économique, etc... 

L'exposition Au croisement des Ohms en image

"On habite à Grenoble, une ville un peu écolo-bobo, donc là encore ça nous sensibilise et ça nous influence"

Influences académique et locale 

Toutefois, si leur prise de conscience a été fortement motivée par le prix, ce n'est pas l'unique élément déclencheur. Les deux étudiants affirment avoir été sensibilisés tout au long de leur cursus aux thématiques environnementales et à la consommation durable, que ce soit au lycée ou à l'université. Par exemple, en cours d'Anglais, Margot a eu l'occasion de travailler sur les éoliennes et les voitures électriques.

Le contexte et l'entourage locaux jouent aussi un rôle. En effet, Margot et Mathéo affirment être influencés par la fibre écologique de la ville de Grenoble et ses habitants. On peut donc se demander si ce sont les efforts des collectivités pour engager la transition et responsabiliser les citoyens qui portent leurs fruits ou bien une forme de pression sociale, poussant à imiter ses pairs dans de tels engagements écologiques. 

« Les innovations dans les énergies renouvelables vont devenir indispensables. Il va falloir améliorer ces technologies car aujourd’hui vivre uniquement avec des énergies renouvelables n’est pas possible. Par exemple, actuellement il n’est pas possible de stocker l’énergie des éoliennes qui ne marchent pas toute l’année. »

L'innovation, une nécessité pour imaginer nos futurs énergétiques 

De plus en plus informés au sujet des grands enjeux énergétiques, Margot et Mathéo s’inquiètent de l’instabilité du marché à venir. Ils sont conscients que ces enjeux occuperont une place croissante dans la vie des citoyens et des entreprises d’ici quelques années. D'après eux, le stockage de l’énergie représente actuellement un point clé de la transition énergétique.

Le regard tourné vers l’avenir, les deux étudiants espèrent se renseigner davantage sur le secteur de l’énergie afin d’adopter une consommation plus réfléchie et s’approprier les futures innovations technologiques. 

Venez découvrir le témoignage de Margot et Mathéo, ainsi que celui des dix autres personnalités iséroises qui parlent énergie à travers le temps !

Partie de l'exposition dédiée  au témoignage de Margot et Mathéo. Propos recueillis par les étudiants de Colibri Junior Conseil : la Junior de Sciences Po Grenoble (junior-sciencespogrenoble.fr) 

Article rédigé par Manon Berraldacci, Etudiante en M2 Management de l'Innovation - UGA 

et Louna Sainty, Etudiante en 2de année à Sciences Po Grenoble

[1] économe : profil qui s'intéresse en premier lieu à l'énergie pour alléger sa facture. La Branche S., 2021. Energie et Ecologie : les sept profils socioénergétiques, Presses Universitaires de Sciences Po Grenoble.