Fête de la science 2018 : les statistiques quotidiennes

Publié par Marielle Vaxelaire, le 21 novembre 2018   300

Xl 20181011 135230

À l'occasion de la fête de la science 2018 le village 28 nuances de l’Université Grenoble Alpes accueillait un public extérieur. L'Institut Fournier y expliquait les statistiques. 

Plusieurs objets insolites y étaient exposés. 

 Le Gömböc est un culbuto ayant la particularité d'être fait d'un seul et même matériau. Ça forme, à elle seule, lui permet de revenir à sa position d'origine, les autres culbotos ont une base d'un matériau plus dense pour arriver au même résultat.  

 Le pendule double chaotique est un objet dont on ne peut pas prédire les mouvements. En effet une toute petite variation à l'amorce du mouvement de balancier peut générer de grandes variations dans le mouvement.  

 Ces plateaux représentent le principe des fractales. On y retrouve le même schéma se répétant sur des échelles de plus en plus petites.  

 Ce stand présentait également divers paradoxes. Par exemple le paradoxe des anniversaires qui montre que pour un groupe de 23 individus la chance que deux d'entre eux aient la même date d'anniversaire est d'une sur deux. Ce phénomène à d'ailleurs été mit en avant cet été avec les équipes de football de la coupe du monde.  

 Somme toute le stand permettait de redécouvrir des concepts et objets qui peuvent sembler insolites, mais connu depuis longtemps des statisticiens.